Nous vous présentons 7 astuces pour nettoyer les objets d’usage quotidien qui vous aideront à épargner de l’argent et à gagner du temps. Vous verrez comment beaucoup de produits de nettoyage peuvent être remplacés par des substances complètement naturelles et qui ont un prix très bas.

 1 – LES PLANCHES À DÉCOUPER

Le savon ne suffit pas pour nettoyer les planches à découper. Surtout celles en bois, puisque des restes et autres miettes peuvent s’insérer dans les fentes et dans le relief de la planche, ce qui nécessite un nettoyage en profondeur. Coupez un citron en deux, et ajoutez du gros sel pour frotter la surface de la planche, et déloger les restes. Puis rincez à l’eau savonneuse.

2 – LES ÉPONGES SE REMPLACENT

  • Pourquoi ? Lorsque vous utilisez une vieille éponge pour nettoyer votre vaisselle ou un meuble par exemple, vous répandez, sans le savoir, de la poussière et des bactéries. En moyenne, il y a plus de 10 millions de germes par millimètre carré sur une éponge usagée comme l’indique une étude menée par l’Université d’Arizona (Etats-Unis) ! Alors, si vous avez récuré les toilettes, inutile de vous dire qu’il faut jeter l’éponge immédiatement après…
  • Mais pour éviter de mettre à la poubelle chaque semaine votre éponge de cuisine, vous pouvez la nettoyer avec du vinaigre blanc, dilué dans un peu d’eau.

3 – LES STORES

Lorsque j’étais enfant, nous avions des embouts spéciaux pour stores sur notre aspirateur, mais ils étaient totalement inutiles et rallongeaient inutilement cette corvée. L’astuce consiste à tremper une chaussette usagée dans un mélange de vinaigre et d’eau, avant de nettoyer chaque lamelle du store. C’est si facile ! Et pour les sécher, utilisez l’autre chaussette de la paire !

.adsbygoogle || []).push({});

4 – INTERRUPTEURS ÉLECTRIQUES

  • Quelle est la première chose que vous faites en entrant dans les toilettes? Presque invariablement, vous allumez la lumière. Et vous la fermez probablement en sortant. Bravo pour l’économie d’énergie… mais gare à la propagation de bactéries! Ce n’est pas seulement le problème de la toilette. Une étude de l’Université de Houston a montré que nos vilains doigts sales faisaient de nos interrupteurs un des dispositifs les plus contaminés par les bactéries, que ce soit à la maison ou dans les lieux publics.
  • Pour ne pas prendre de risques, pensez à nettoyer vos interrupteurs une fois par semaine. Dans les lieux publics, vous pouvez aussi actionner l’interrupteur avec le coude plutôt qu’avec les doigts, ou encore faire preuve de prudence et vous laver les mains – ou faire les deux!

5 – LA RÂPE À FROMAGES

J’ai cessé de compter le nombre d’éponges massacrées sur mes râpes à fromage sales. Il y a plus simple ! Juste après avoir râpé votre fromage, râpez une pomme de terre. L’acide oxalique de la pomme de terre va aussitôt éliminer tous les résidus fromagers. Et en prime, vous aurez des pommes de terres râpées toutes prêtes !

6 – PINCEAUX DE MAQUILLAGE

  • Jo Gilchrist, une toute jeune mère de 27 ans, est restée paralysée après avoir contracté une infection à bactéries résistantes aux antibiotiques (SARM). D’où venait cette féroce bactérie? D’un pinceau de maquillage mal nettoyé. Elle l’avait emprunté à une amie et avait accidentellement introduit la bactérie dans une petite plaie ouverte laissée par un bouton. La bactérie s’était ensuite propagée dans tout son corps. Ce genre d’incident dû à un pinceau peu ou mal nettoyé a rarement d’aussi terribles conséquences, mais il faut savoir tout de même que nous avons tous sur la peau des staphylocoques.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Il est donc très probable que vos pinceaux à maquillage, vos éponges et autres applicateurs fourmillent de cette bactérie et de bien d’autres tout aussi dangereuses. Pour prévenir une infection, une éruption ou une irritation de la peau, les experts recommandent de laver vos pinceaux dans de l’eau chaude savonneuse après chaque utilisation, ou au moins une fois par semaine.

7 – LA BROSSE DES TOILETTES SE REMPLACE

  • Pourquoi ? Vulgairement appelée, « le balai à chiottes », cette brosse est loin d’être l’objet le plus sain de notre intérieur. Après des frottements à répétition, il se retrouve couvert de moisissure, sans parler du pot dans lequel on le dépose… Tout ça entraîne alors une dangereuse prolifération des bactéries.
  • Pour limiter cette prolifération, et ainsi prolonger la durée de vie de votre brosse de toilettes, vous pouvez remplir son étui d’un mélange d’eau chaude et de nettoyant pour salle de bain et répéter le processus après chaque usage. Mais n’oubliez pas de le remplacer une fois par an.