Crédit : santeplusmag

Plusieurs éléments doivent vous alerter sur la présence possible d’un parasite pouvant amener une infection. Les infections parasitaires sont en effet nombreuses chez l’être humain, mais il est parfois bien difficile de s’y retrouver. Nous vous proposons un petit état des lieux rapide afin de vous aider à comprendre si vous êtes touchés par ce type d’infection.

Le problème des parasites : Notre système immunitaire travaille constamment à dépister et à détruire les intrus. Cependant, les parasites peuvent manipuler notre système immunitaire de telle manière qu’il ne les reconnaît pas comme des intrus. Ainsi, les parasites ne sont pas attaqués par notre système immunitaire et ont un accès libre.

Dans la plupart des cas, une infestation parasitaire s’accompagne d’une grande variété de symptômes, que même les experts ne peuvent souvent pas relier aux parasites. Mais la parasitologie existe depuis un certain temps. Toutefois, cette spécialité est à peine occupée jusqu’à présent.

1 – LE SYNDROME DU CÔLON IRRITABLE

Le syndrome du côlon irritable est l’un des signes les plus communs de la prolifération des parasites dans le corps. Ces derniers se fixent aux parois des intestins, ce qui entraîne une inflammation de celles-ci, causant ainsi sa distension, des troubles digestifs et des douleurs abdominales.

2 – DOULEURS ABDOMINALES

Troubles gastriques, crampes d’estomac, douleurs abdominales, sensibilité.

3 – FATIGUE

Sensation de fatigue, fatigue, épuisement, sautes d’humeur et dépression, douleurs musculaires et articulaires, douleurs corporelles.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – PROBLÈMES DIGESTIFS

Comme l’observe les chercheurs de cette recherche publiée sur Parasite Immunology, ces micro-organismes causent de nombreux dommages dans la muqueuse intestinale. Son rôle est bien sur d’absorber les nutriments présents dans les aliments, afin de mener à bien le processus digestif.

En générant une altération des cellules qui la composent, les parasites peuvent provoquer des troubles digestifs comme :

  • Allergies ou intolérances alimentaires
  • Inflammation abdominale
  • Maux d’estomac fréquents
  • Difficultés à digérée

5 – TROUBLES DU SOMMEIL

Comme vous le savez sûrement, les troubles du sommeil peuvent être provoqués par des conditions physiques et émotionnelles qui influent directement sur une diminution de la mélatonine. Même s’il y a diverses raisons qui pourraient expliquer vos difficultés à dormir, ne négligez pas l’éventualité de la présence d’un parasite dans votre corps.

Selon une recherche publiée sur Journal of Immunology Research, ces micro-organismes peuvent altérer les patrons du sommeil, que ce soit en raison de la réponse immunitaire ou des effets directs. Concrètement, les éléments déclencheurs pourraient être :

  • énurésie (des mictions involontaires)
  • perturbation du sommeil
  • grincements de dents durant la nuit
  • insomnie