Credit image : Shutterstock

La candidose buccale, aussi connue sous le nom de candidose oropharyngée ou muguet, est un type d’infection à levures qui se développe dans la bouche et sur la langue. Une petite quantité du champignon Candida albicans est normalement présent dans la bouche.

Causes : La prise prolongée d’antibiotiques et de corticostéroïdes en inhalation, l’affaiblissement du système immunitaire lié à différentes pathologies, VIH/SIDA, cancer (chez les patients en chimiothérapie), la grossesse, le diabète (le niveau élevé de sucre dans le sang peut encourager la prolifération de candida albicans) sont les principales causes du muguet buccal.

Voici quelques astuces pour combattre la mycose buccale en complément du traitement et suivi de votre médecin :

1 – LE BICARBONATE, UN FORMIDABLE REMÈDE ANTIACIDE

Biodégradable et bon marché, le bicarbonate est un auxiliaire précieux pour la santé. Blanchiment des dents et aide à la digestion, cette célèbre poudre blanche est reconnue pour ses effets antiacides.

2 – SEL

Le sel est un des meilleurs remèdes pour traiter la candidose buccale. Il crée un environnement inhospitalier pour le champignon. En outre, le sel aide à soulager rapidement les symptômes.

  • Mélangez 1 cuillère à café de sel dans 1 tasse d’eau tiède.
  • Utilisez-le pour vous gargariser, puis cracher.
  • Répétez plusieurs fois par jour jusqu’à ce que vous soyez satisfait des résultats.

3 – CANNELLE

La cannelle est un autre remède maison efficace pour lutter contre cette infection orale aux levures. Ses puissantes propriétés antiparasitaires et antifongiques peuvent contrôler la croissance du candida albicans.

Selon une étude 2012 publiée dans le Journal de la médecine traditionnelle chinoise, les effets curatifs et les activités antifongiques de l’huile de cannelle ont un impact positif contre candida albicans.

.adsbygoogle || []).push({});

  • Boire 1 à 2 tasses de thé à la cannelle par jour.
  • Pour faire le thé, faire bouillir ½ cuillère à café de cannelle en poudre ou un petit morceau de bâton de cannelle dans 1½ tasse d’eau pendant 5 minutes.
  • Ajouter un peu de jus de citron selon votre goût.

4- LES HUILES ESSENTIELLES CONTRE LES MYCOSES

Plusieurs huiles essentielles (HE) possèdent des propriétés antifongiques et antibactériennes particulièrement intéressantes en cas de mycose.

  • Tea tree (Arbre à thé) : l’huile essentielle antifongique par excellence. Pour les mycoses cutanées, Danielle Festy, pharmacienne et auteur de La Bible des huiles essentielles (Leduc.s), propose d’appliquer une goutte d’huile essentielle pure de tea tree sur la zone atteinte 2 à 3 fois par jour jusqu’à la guérison totale. Ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 3 ans et pendant les 3 premiers mois de grossesse.
  • lavande vraie et thym à  thymol : la phytothérapeute Nathalie Clément conseille de mélangez dans un flacon compte-gouttes de 30 ml 10 ml d’HE de Tea Tree, 7 ml d’HE de lavande vraie, 3 ml d’HE de thym à thymol dans 30 ml d’ huile végétale de macadamia. Appliquer en massage sur la zone concernée, 2 à 3 fois par jour pendant au moins 2 semaines.

5 – L’AIL

L’ail est naturellement aussi antiseptique que certains médicaments. Il est utile de le consommer chaque jour, y compris pour soulager l’inconfort de la mycose. Vous le consommerez cru de préférence, dans vos salades.

6 – LE MIEL

On n’y penserait pas à première vue, mais le miel peut nous apporter beaucoup. Il contient lui aussi ces probiotiques recherchés. À consommer tel quel dans vos tisanes et à ajouter à vos recettes de cuisine.