Crédit : allforskin

Lorsque votre santé est en danger, votre corps vous envoie des signes précurseurs pour vous en alerter. C’est d’abord et avant tout un mécanisme de défense pour vous prévenir d’autres éventuelles complications, telles  que l’Insomnies, la perte de cheveux, les ongles fins et cassants, la sécheresse de la peau, les maux de tête fréquents, la fatigue, etc. Tous ces signes reflètent une mauvaise hygiène de vie et vous avertissent qu’il serait temps de lever le pied.

Voici la liste des aliments à consommer si vous avez les ongles cassants, une perte de cheveux ou des insomnies.

1 – LES ÉPINARDS, UNE SOURCE IDÉALE D’ACIDE FOLIQUE

spinach

Les ongles mats et ternes sont le résultat d’un manque d’acide folique. Ainsi, il est nécessaire de manger des aliments riches en cette substance pour rendre à ses ongles tout leur éclat. L’épinard est un aliment particulièrement riche en acide folique.

2 – SAUMON

Le saumon est une bonne source de biotine, de protéines, d’acides gras oméga-3, qui réduisent l’inflammation et assainissent le cuir chevelu.

Pour avoir de beaux cheveux, il faut avoir des follicules sains (racine des cheveux).

L’effet anti-inflammatoire des oméga-3 est aussi bon pour les ongles.

3 – VIANDE ROUGE

La viande rouge est également riche en protéines. Mais elle vous apporte un autre nutriment essentiel pour les ongles et les cheveux : le fer.

Les personnes anémiques à cause d’une carence en fer (on parle d’anémie ferriprive) ont souvent les cheveux plats et fins.

Par ailleurs, le manque de fer est associé avec la koïlonychie : les bords des ongles se relèvent, donnant aux ongles une forme concave (creusée).

Il est important de connaître son statut en fer : cela permet de compenser ses déficits, en prenant un complément de fer si nécessaire. Mais cela permet aussi d’éviter les aliments riches en fer si vos réserves sont déjà bonnes, car un excès de fer est encore plus dangereux pour la santé qu’un manque de fer.

4 – LES ŒUFS

Crédit : infocampo

Ce n’est pas un hasard si les œufs figurent dans bon nombre de recettes de grand-mère ! Les cheveux sont principalement constitués de kératine, une protéine sécrétée naturellement par l’organisme. Toutefois, pour booster sa production, il est conseillé de miser sur des aliments hyper-protéinés comme les œufs. En plus de renforcer le follicule pileux, ils redonnent (entre autres) brillance et santé aux cheveux. A déguster au dîner ou à appliquer en masque après le shampoing.

5 – LES MYRTILLES

Les myrtilles, riches en antioxydants, vont jouer sur la qualité de l’ongle. Elles vont le protéger des radicaux libres (atomes dans l’organisme) qui sont néfastes pour sa santé.

Attention, pour profiter de tous les bénéfices des myrtilles, il est préférable de les manger nature, non cuisinées et sans sucre ajouté.

.adsbygoogle || []).push({});

6 – LES CÉRÉALES COMPLÈTES

Crédit : notretemps

Les céréales complètes, comme les flocons d’avoine ou le riz sauvage, contiennent une vitamine particulièrement utile pour renforcer vos ongles : la biotine (ou vitamine B8). Combinée aux complexes d’hydrocarbures de ces céréales, c’est LE cocktail de choc pour offrir une seconde vie à vos ongles.

7 – LA FRAISE

Riches en vitamine C, incontournable pour avoir des cheveux brillants, et en bonne santé, les fruits rouges sont d’une manière générale les amis de votre chevelure. La fraise associe à cette propriété une bonne teneur en acide folique (vitamine B9), en fer et en magnésium, qui favorisent la croissance et la vigueur capillaire. Savoureux au goût et idéal pour préserver la beauté de ses cheveux, un petit fruit à déguster à volonté.

8 – LE CACAO ET LE CHOCOLAT NOIR

Crédit : anulem

Un autre nutriment indispensable à la santé capillaire est le fer, qui augmente le taux d’hémoglobine afin d’oxygéner la chevelure. Ce minéral joue un rôle fondamental dans le processus de repousse. Une belle surprise : le cacao et ses dérivés en fournissent une bonne dose tout en répondant à vos fringales, pourvu que vous soyez raisonnable dans les quantités. Quelques bouchées seulement peuvent subvenir à une part des besoins en fer. Les viandes sauvages, les haricots rouges, l’avoine et le quinoa représentent aussi d’autres sources de fer. Les femmes ayant des règles abondantes, les athlètes d’endurance, les femmes enceintes et les petits mangeurs sont plus à risque d’épuiser leurs réserves de fer… attention!

9 – LES HARICOTS ET LES LENTILLES

De manière générale, les légumineuses sont conseillées pour améliorer la santé de nos cheveux.

Les haricots et les lentilles sont une excellente source de protéines qui, on l’a appris, sont essentielles pour les cheveux, mais pas que.

Ils ont également une teneur élevée en fer : cet élément participe à la répartition de l’oxygène dans notre métabolisme et, par conséquent, favorise la bonne oxygénation de tous les tissus, y compris le bulbe pileux.

En conséquence, les haricots et les lentilles favorisent la pousse : n’hésitez pas à en consommer pour avoir des cheveux sains et forts !