Crédit : blogsanteplus

T’es-tu déjà senti mal à l’aise à cause de la manière dont tu sens ? Avoir une mauvaise odeur corporelle peut être gênant. Notre odeur peut être dictée par la génétique, mais elle peut également être causée ou amplifiée par les aliments que nous consommons. Alors cela vaut vraiment la peine de savoir ce qui nous aidera à sentir bon ou pas.

On a créé une liste des aliments qui affectent le plus notre odeur corporelle

1 – L’OIGNON

L’odeur est liée à la volatilité de certaines molécules de l »oignon non-dégradées dans le tube digestif et secrétées par la sueur au niveau du tronc. Le temps que l’aliment passe dans le tube digestif permet au gaz de remonter vers la bouche, occasionnant une mauvaise haleine, et de s’évacuer sous forme de flatulences.

« La mauvaise haleine peut être causée par l’odeur de l’aliment en lui-même, mais également par une mauvaise hygiène bucco-dentaire et des problèmes digestifs. C’est souvent la concordance de plusieurs raisons », précise le Dr Nina Roos, Dermatologue.

2 – LE PIMENT ET LES ÉPICES

Crédit : doctissimo

Les épices et le piment contiennent des molécules malodorantes, qui sont évacuées par la sueur des aisselles, mais pas seulement. La capsaïcine présente dans les épices fait monter la température du corps, favorisant la sudation et donc la sécrétion d’odeurs issues des molécules que la digestion n’a pas réussi à faire disparaître.

3 – LA VIANDE ROUGE

Un régime sans viande n’est pas seulement respectueux envers les animaux, il peut aussi s’accompagner de bienfaits olfactifs. Dans une étude publiée en 2006 dans Chemical Senses, des femmes ont évalué des échantillons de la transpiration d’hommes végétariens et ont trouvé l’odeur beaucoup plus attrayante que celle des hommes qui avaient mangé de la viande rouge depuis peu. La viande rouge est en effet plus difficile à digérer, elle laisse des résidus dans le tube digestif, qui finissent par se mêler aux bactéries avant de se libérer par la sueur. On peut invoquer plusieurs raisons de santé pour mettre fin à la consommation de viande rouge, mais si l’on ne veut pas devenir végétarien il suffit de diminuer la consommation de bœuf au profit de la viande blanche, du poulet ou de la dinde.

3 – LE BROCOLI, LE CHOU, LE CHOU-FLEUR

Lorsque leurs molécules sont métabolisées par notre organisme, cela produit une odeur que l’on compare au beurre rance. Celle-ci sera ensuite éliminée dans la sueur. C’est la faute du sulfure d’hydrogène qui relâche une odeur de soufre lors de la digestion. Cette odeur s’évapore ensuite grâce aux gaz et à la sueur.

4 – L’ASPERGE

Crédit : mojerecepty

Tout le monde le sait : l’asperge donne une odeur désagréable à l’urine. Avec ses propriétés diurétiques, ce légume est très drainant, aidant le corps à se délester de ses toxines.

5 – CITROUILLE

Le potiron contient de la choline qui est métabolisée en triméthylamine. L’accumulation de triméthylamine dans l’organisme peut provoquer de mauvaises odeurs corporelles.

.adsbygoogle || []).push({});

6 – LE CAFÉ STIMULE LA SÉCRÉTION DE SUEUR

Selon le Dr Nina Roos, le café et le thé stimulent le tonus général et augmente la température corporelle. L’effet provoqué est l’accroissement de la transpiration et donc des mauvaises odeurs corporelles via les bactéries qui la transforme à la surface de la peau. L’odeur qu’il confère à l’haleine est également bien connue.