L’intolérance au gluten est aussi appelée maladie cœliaque. C’est une maladie immunitaire de l’intestin causée par une sensibilité permanente au gluten, une protéine qui est présente dans certaines céréales, principalement le blé, le seigle, l’orge, l’épeautre et le kamut.

Lorsque des signes se déclarent, ils peuvent varier selon la période où ils apparaissent.

Il est donc important de connaître les 9 symptômes typiques de l’intolérance au gluten, de mieux connaître son corps et de protéger sa santé.

1 – PROBLÈME AVEC LE TRACTUS GASTRO-INTESTINAL

 

Le tractus gastro-intestinal est la plus grande partie du tube digestif dans le système digestif.

La fonction exercée par le tractus gastro-intestinal est le transport de la nourriture, la sécrétion des sucs digestifs, l’absorption des nutriments et l’excrétion à travers le processus de défécation. Il est relié aux différents organes de l’appareil génito-urinaire.

La diarrhée, la constipation et les gaz gastro-intestinaux sont parmi les symptômes les plus courants d’intolérance au gluten non traitée.

2 – CHANGEMENT DE POIDS

L’intolérance au gluten peut entraîner une perte de poids et un gain de poids sans raison évidente. Cela se produit en raison du processus inflammatoire au niveau cellulaire et de trouble métabolique.

Des changements de poids soudains et continus peuvent être le résultat d’inflammations au niveau cellulaire et de troubles métaboliques, c’est-à-dire une malabsorption des aliments, caractéristique de l’intolérance au gluten.

3 – MAL DE TÊTE

De plus, certaines personnes atteintes de la maladie cœliaque (allergie au gluten) font état d’épisodes migraineux après la consommation de produits à base de blé.

4 – TROUBLES HORMONAUX

Les troubles hormonaux typiques de la sensibilité au gluten sont l’irrégularité du cycle menstruel, les variations soudaines du poids et l’acné. Ils ont tendance à s’amplifier pendant la puberté, la grossesse et la ménopause, surtout chez les femmes.

.adsbygoogle || []).push({});

5 – PROBLÈME AU NIVEAU DU SYSTÈME NERVEUX

Crédit : topsante

L’anxiété, l’insomnie, la dépression, les migraines, les problèmes de concentration et la fatigue sont les conséquences de l’irritabilité intestinale produite par l’intolérance au gluten.

6 – PEAU, ONGLES SENSIBLES

La kératose pilaire et la dermatite herpétiforme sont deux maladies de peau directement liées à l’intolérance au gluten. Certains des symptômes comprennent des démangeaisons et des éruptions cutanées qui peuvent apparaître sur les mains, le tronc, le visage, les fesses, les coudes et le cuir chevelu. Les ongles fragiles et cassants sont aussi un symptôme. D’autres irritations comme l’eczéma atopique en font également partie.

7 – TDAH

Crédit : planetefamille

Une autre pathologie qui peut être associée à l’intolérance au gluten est le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. Le TDAH peut autant survenir chez les enfants que chez les adultes. Les personnes atteintes de ce trouble ont des problèmes de concentration et de maîtrise de soi. Un régime sans gluten peut aider à réduire leurs symptômes.

8 – MAUVAISES DENTS

Crédit : allodocteurs

En cas d’intolérance au gluten, l’absorption des minéraux nécessaires dans l’intestin est altérée. Ceci s’applique également au calcium. Le résultat peut être due à des problèmes avec les dents et la cavité buccale : émail hypersensible, trous et plaies.

9 – CARENCE EN FER

Crédit : futura-sciences

Anémie : En raison de la mauvaise absorption du fer, les réserves en fer de l’organisme viennent à s’épuiser, causant une anémie.