Crédit : santeplusmag

Les crêpes se composent d’une fine pâte préparée avec de la farine de blé ou de sarrasin, du lait et des œufs. Elles se dégustent en tant que plat principal lorsqu’elles sont salées, et en dessert lorsqu’elles sont froides et sucrées. Les crêpes sont faciles à faire, conviennent parfaitement pour le goûter de quatre heures et tout le monde en raffole, les grands comme les petits. Généralement, elles se cuisent dans une poêle ou sur une crêpière. Cependant, pour avoir de belles crêpes, l’essentiel est de réussir une pâte sans grumeaux, pas trop liquide et pas élastique. Voici quelques conseils pour des crêpes parfaites.

1 – LES BONS PRODUITS FONT LES BONNES CRÊPES

Pour le formateur, il n’y a pas de réel secret, pour une préparation aussi simple, le choix des ingrédients est primordial. « Ce qui compte, ce sont d’abord les œufs, extra frais et de la meilleure qualité possible. Vient ensuite le lait – l’idéal est qu’il soit cru ou entier -, et bien sûr le beurre », explique-t-il. En Bretagne, le beurre est ajouté à la préparation et il est toujours demi-sel : « on compte 20 g par kilo, cela donne de la rondeur en bouche », précise Gilles Isola. Côté farine, on opte pour une farine pâtissière, de la T45 ou T55, parfaitement adaptée.

2 – POUR DES CRÊPES RÉUSSIES : TAMISER LA FARINE

S’il y a bien une chose que l’on redoute en préparant sa pâte à crêpes, ce sont les grumeaux ! Pour les éviter, il suffit simplement de tamiser la farine pour qu’elle soit la plus fine possible. Si vous n’avez pas de tamis, vous pouvez très bien réaliser cette tâche avec une passoire à maille fine.

3 – LAISSER REPOSER AU MOINS 30 MINUTES

Si les recettes de nos mamies sont aussi bonnes, c’est parce que ces dernières savent faire montre de patience ! Et oui, la précipitation peut s’avérer fatale pour les amateurs de cuisine. En effet, une pâte à crêpe réussie nécessite un minimum de 30 minutes de repos.

.adsbygoogle || []).push({});

C’est ce qui permettra à la préparation d’épaissir pour obtenir une texture légère et moelleuse à souhait.

4 – UNE CUISSON MAÎTRISÉE

L’étape de la cuisson est très importante. Tout d’abord, il faut jeter son dévolu sur une poêle anti-adhésive (une crêpière étant bien sûr le meilleur choix), graissée toutes les 3-4 crêpes avec du beurre (salé pour les vrais bretons). Pour une cuisson – à feu fort – optimale, il est nécessaire que la poêle soit bien chaude. Pour déterminer quand elle est prête à être employée, il suffit d’y mettre une goutte d’eau. Si le liquide grésille, c’est que c’est bon. Une fois la pâte versée, surveiller la cuisson s’avère utile. Quand les bords de la crêpe se décollent, il est temps de la retourner.

5 – GARDER SES CRÊPES AU CHAUD

Si vous faites partie de ceux qui aiment déguster leurs crêpes encore chaudes, il suffit de suivre cette astuce très simple : déposez l’assiette qui contient vos crêpes sur une casserole d’eau qui chauffe à feu doux, et couvrez le plat de film alimentaire.