Crédit : astucesdegrandmere

Réduire sa consommation d’eau, et a fortiori d’eau chaude, est devenu indispensable.

Il s’agit d’un geste écologique, mais aussi économique, puisque faire chauffer l’eau nécessite autant d’énergie que pour se chauffer tout court ! Lorsque le robinet d’eau chaude coule, on dépense de l’eau et de l’énergie pour la chauffer.

Nous vous proposons 5 astuces pour économiser l’eau chaude, car gaspiller n’est pas une fatalité !

1 – CHOISISSEZ LES ROBINETS ET POMMEAUX DE DOUCHE AVEC SOIN

De nombreux petits équipements simples à installer permettent d’économiser l’eau chaude l’air de rien grâce à un système de régulateur de débit ! Pour réduire le débit d’eau, tous les robinets peuvent être équipés de mousseurs. En cas de chauffe-eau instantané ou de chaudière à production d’eau chaude instantanée, vous ne pourrez toutefois pas prendre des limiteurs ayant un débit inférieur à 6 L/min. Dans les autres cas, 4L/min suffisent amplement. Et pour la douche, il y a l’option du pommeau de douche à économie d’eau ! Une douchette à débit optimisé réduit en général le besoin en eau de 50%. Et là encore, utiliser un limiteur de pression ne nuit pas au confort lors de la toilette.

2 – JE LAVE À BASSE TEMPÉRATURE

Sauf exception, votre linge et votre vaisselle ressortiront tout à fait propres en réglant vos machines sur des températures basses, à 30°C ou 40°C. D’autant que vous trouvez facilement dans les commerces des lessives et produits vaisselle de qualité.

3 – ISOLEZ LES TUYAUX

C’est une astuce à laquelle on pense rarement mais isoler les tuyaux d’eau chaude sanitaire permet de limiter les pertes de chaleur. C’est d’autant plus utile quand le ballon ou le chauffe-eau se trouve dans un espace non chauffé comme un sous-sol.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – PRENEZ DES DOUCHES MOINS LONGUES

On le sait : pour le salut de l’environnement, il faut privilégier les douches aux bains. Mais ce n’est pas tout. Ce changement dans vos habitudes n’a d’impact sur la facture que si vos douches ne durent pas une heure. On connaît tous le plaisir des longues minutes passées sous le jet d’eau chaude à se remémorer les traumas de notre existence. Problème ? Elles se répercutent sur le compteur d’énergie. Plus les douches sont longues, plus le chauffe-eau est sollicité. La facture double si celui-ci est électrique. Pour réduire votre facture de 50 à 100 euros par an, contrôlez vos passages sous la douche. Pour ce faire, il existe plusieurs techniques parmi lesquelles : utiliser une chaudière ou encore installer un robinet thermostatique.

Astuce : une alternative consiste à utiliser un pommeau de douche économique qui va venir limiter le débit de l’eau, ou un minuteur pour ne pas excéder une certaine durée.

5 – UTILISEZ LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Soleil, bois, géothermie, aérothermie, les énergies renouvelables savent chauffer la maison et l’eau chaude sanitaire. Si certains équipements servent aussi bien au chauffage qu’à la production d’eau chaude (chaudière bois, pompe à chaleur…), d’autres systèmes sont indépendants. À l’instar du chauffe-eau thermodynamique qui est équipé d’une pompe à chaleur autonome, ou du chauffe-eau solaire individuel. Diminuant d’environ 60 % la consommation d’énergie fossile, l’achat de ces équipements donne droit à un crédit d’impôt.