Crédit : santepeaunoir

La poitrine de la femme est le baromètre de sa féminité et aussi son atout de séduction. Pourtant, la plupart des femmes se plaignent de l’état de leurs seins qui deviennent un véritable complexe pour elles lorsqu’ils sont très petits. Avant de se tourner vers une solution chirurgicale ou de recourir aux prothèses en silicone, il existe bel et bien des méthodes naturelles qui peuvent aider à rehausser et à galber la poitrine. Focus sur ce sujet !

1 – LE FENUGREC POUR LESŒSTROGÈNES ET LA PROGESTÉRONE

Le fenugrec, plante aromatique que l’on a usage de consommer sous forme d’épices, contient des nutriments et protéines qui ont des effets particulièrement tonifiants.

La graine de fenugrec combine œstrogène et progestérone (autre hormone féminine), elle favorise alors une augmentation du volume des seins. D’autre part, son apport en nutriments, comme la lécithine et les vitamines C et A, active et accroît le développement des glandes mammaires.

Il est conseillé de faire une cure de 90 jours, pas plus pas moins et de bien respecter la régularité quotidienne. Néanmoins, il faut savoir que le fenugrec a un effet sur les petites poitrines. Les femmes ayant déjà une poitrine avantagée devront choisir une autre solution si elles souhaitent la développer davantage.

On peut le prendre sous forme de poudre, de gélules, en graines, en crème ou en huile. Celles qui choisissent les graines ou la poudre suivent simplement les posologies indiquées sur chaque conditionnement.

La crème et l’huile servent, quant à elles, à faire des massages quotidiens de préférence.

2 – LE THÉ AU FENOUIL

Crédit : digestion.ooreka

Le fenouil est une plante qui regorge de phytoestrogènes et stimule la sécrétion d’œstrogènes, ce qui augmente la croissance mammaire naturellement. Utilisez donc les graines de fenouil pour préparer du thé, consommez-en 2 tasses par jour afin de faire grossir les seins !

Mise en garde :

Certaines personnes souffrent d’allergie aux plantes faisant partie de la famille des apiacées et ne devraient pas consommer de fenouil, de céleri, de coriandre…

3 – LA RACINE DE RÉGLISSE

Elle contient deux hormones clefs dans la prise de volume des seins : la prolactine et l’œstrogène. Il faut en broyer une petite quantité (l’équivalent d’une cuillère à café). Avant les 3 repas principaux, il faut mettre la racine broyée sous la langue pendant 15 min avant de l’avaler à l’aide d’un grand verre d’eau. Attention en cas d’hypertension ! Comme pour les autres plantes, mieux vaut se renseigner sur les contre-indications avant l’utilisation d’une plante.

4 – MANGER DES ALIMENTS QUI FAVORISENT LA CROISSANCE MAMMAIRE

Crédit : doctissimo

La nourriture que vous mangez a un effet direct sur votre corps. Manger des nutriments spécifiques maintiendra la santé globale de vos seins. Selon des études scientifiques, un faible niveau d’hormone œstrogène chez les femmes peut entraîner des seins plus petits.

L’œstrogène est l’hormone produite par votre corps pendant la puberté pour le développement du système reproducteur féminin et des caractéristiques sexuelles secondaires comme les seins. Alors comment grossir des seins grâce à l’alimentation ?

Vous pouvez manger des aliments riches en phytoestrogènes ou en œstrogènes végétaux. Même si leur efficacité n’est pas prouvée, ils ont la réputation d’augmenter la taille des seins. La noix de cajou, le fenouil, le riz brun, les graines de sésame, les carottes, les prunes, l’avoine, le concombre et le thé vert font partie des aliments riches en phytoestrogènes.

Une autre façon de faire paraître vos seins plus gros est de consommer de la vitamine C, qui aidera à restaurer le collagène. Le collagène est une protéine qui donne aux seins leur forme et les maintient. Ainsi, en renforçant le collagène, vous obtiendrez des seins plus fermes.

.adsbygoogle || []).push({});

5 – MUSCLEZ VOS PECTORAUX POUR AUGMENTER LE VOLUME DE VOTRE POITRINE

Crédit : actusantefenua

Et oui, le sport, ça fait beaucoup ! Vous n’y aviez jamais pensé ? Sachez que la musculation des pectoraux aura pour effet de développer votre poitrine et sa fermeté, un peu à l’image des abdos et tablettes de chocolat, qui sommeillent en vous sans encore avoir fait leur apparition… Voici un exercice simple pour muscler votre petite poitrine, que vous pourrez réaliser chez vous. La chirurgie esthétique et ses implants mammaires n’a pas réponse à tout !

L’exercice :

  1. Munissez-vous d’haltères (si vous n’en avez pas, une bouteille d’eau d’1,5 litre devrait suffire), et placez-vous sur le dos, genoux fléchis, pieds contre terre. Veillez à ce que votre dos reste entièrement collé au sol.
  2. Tout en portant les haltères, ouvrez puis fermez les bras plusieurs fois tout en contractant les muscles.
  3. Vous pouvez commencer par 5 séries de 20, avec une pause d’une minute entre chacune.
  4. Pour la suite de l’exercice, restez dans la même position. C’est le mouvement des bras qui va changer : ils doivent faire des allers-retours entre votre bassin et l’espace au-dessus de votre tête.