Crédit : /mojerecepty

L’Aloe Vera est connue pour ses vertus dépolluantes et ses bienfaits pour la santé. Voici nos conseils pour en prendre soin.

L’Aloe Vera est une plante d’intérieur facile à cultiver et connue car elle mérite peu d’entretien. On la connait aussi pour ses nombreuses vertus cosmétiques et médicinales (on l’a remercie en vacances quand on attrape des coups de soleil !).

Dans le sud par exemple, ou dans les régions où les hivers sont doux, l’Aloe Vera peut être installée en pleine terre. Notre conseil ? La planter au printemps, vers le mois d’avril.

1 – CULTIVER SOI-MÊME DE L’ALOE VERA

Pour planter de l’Aloe vera chez vous, il vous faut :

  • Un pot de fleur en argile ou terre cuite, percé au fond et assez large de préférence
  • De la terre bien drainée (vous pouvez utiliser du terreau spécial cactus ou faire un mélange maison de terre, de sable et de gravier)
  • Des billes d’argile
  • Une bouture d’aloe vera à cultiver
Instructions
  1. Commencer par placer des billes d’argile au fond du pot, qui serviront comme système de drainage afin que la plante ne pourrisse pas.
  2. Mettre le terreau dans le pot, sans remplir jusqu’en haut.
  3. Placer la plante d’aloe vera choisie au centre du pot, puis ajouter du terreau jusqu’à couvrir le début des feuilles.
  4. Rajouter des billes d’argile à la surface, pour un drainage plus efficace.
  5. Il est possible d’ajouter un feutre de drainage pour séparer les billes d’argile du terreau au fond du pot.

2 – L’HUMIDITÉ

L’aloe vera aime les terres humides. Toutefois, gorgé d’eau, il ne survit pas longtemps et pourrit rapidement. C’est pourquoi il est recommandé de trouer les pots pour que l’eau s’évacue. Facile d’entretien, il ne demande que très peu d’arrosage : toutes les deux semaines en été et une fois par mois en hiver.

.adsbygoogle || []).push({});

3 – EXPOSITION D’UN ALOÉ VERA

Plante très résistante, particulièrement à la chaleur, elle sera aussi bien en extérieur l’été qu’à l’intérieur de votre maison l’hiver.

Exposition d’un aloe vera :

L’aloé vera réclame une bonne lumière mais redoute le soleil direct qui favorise l’assèchement de la plante. Une exposition trop ensoleillée pourrait en effet assécher rapidement le feuillage et le faire jaunir de manière durable.

Choisissez donc de l’installer près d’une fenêtre qui laisse passer le maximum de lumière mais évitez qu’elle soit soumise aux rayons du soleil.

4 – TEMPÉRATURE POUR L’ALOE VERA

Chez vous, à l’intérieur, l’aloe-vera qui vient des pays chauds, s’acclimatera très bien sous une température comprise entre 18° et 20°.

Sortez-la de mai à septembre, sur votre balcon, si le climat y est doux, mais à condition de la rentrer chez vous pendant les nuits froides.

L’Aloès est une plante grasse et parce qu’elle retient une grande quantité d’eau dans ses feuilles ne supporte pas le gel, mais est capable de survivre aux étés les plus chauds.

5 – ENGRAIS ET FERTILISATION

Pour obtenir une croissance soutenue, fertiliser avec un engrais très dilué « spécial cactées », une fois tous les deux à trois arrosages durant le printemps et l’été.

Entretien et autres soins

Sortir les plantes à l’extérieur aux beaux jours. Ces quartiers d’été seront profitables aux plantes qui apprécieront alors le soleil ou une ombre légère.

6 – MALADIES ET RAVAGEURS

Les cochenilles (amas farineux ou caparaçonnés) apparaissent parfois sur les feuilles. Tamponner avec de l’alcool ménager afin de les asphyxier.