Crédit : rustica
Si vous avez la chance de cultiver de belles tomates dans votre potager, vous avez dû vous poser cette épineuse question : faut-il ou non supprimer les gourmands des plants de tomates.

QU’EST CE QU’UN GOURMAND ?

Un gourmand est une branche secondaire que se développe sur une branche principale d’une plante. Par définition, c’est une tige secondaire qui consomme des ressources au dépend de la tige principale.

POURQUOI TAILLER ?

  • A l’état naturel, la tomate a tendance à partir dans tous les sens et à se répandre sur le sol car elle n’a pas de système d’accroche.
  • De la tige principale, partent des tiges secondaires, appelées gourmands, qui apparaissent à l’aisselle des feuilles. A leur tour, ces tiges secondaires donneront des feuilles où apparaitront des gourmands et ainsi de suite.
  • Tailler consiste donc à limiter la masse végétale car l’objectif est de produire des fruits.

SUPPRIMER LES GOURMANDS

  • Enlever les gourmands, est au départ, une technique initiée par les maraîchers professionnels.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Cette de suppression des gourmands est là pour quelques raisons simples : acccélérer la croissance des fruits donc leur disponibilité à la vente et faciliter la récolte quotidienne. C’est de l’optimisation. Évidemment, dans une exploitation, les plants de tomates sont élaborées dans le temps de manière décalée afin d’optimiser les récoltes tout au long de la saison.

COMMENT LES ENLEVER ?

  • Il suffit tout simplement de pincer le gourmand à l’aide des doigts et de le décrocher tout doucement, sans mouvement brusque, sinon vous pouvez risquer d’abîmer la tige principale. Une fois après les avoir coupés, ne les laissez pas par terre, mais mettez-les au compost. L’idéal, c’est de pratiquer la taille des gourmands quand il y a 3 jours consécutifs de beau temps car c’est le laps de temps qu’il faut à la plante pour cicatriser.
  • Avec cette technique, vous ne facilitez pas la propagation du mildiou, qui est un champignon microscopique qui se trouve à terre et qui se propage avec les éclaboussures de l’eau de pluie. Il suffit d’une petite égratignure au niveau de la plante et le mildiou peut s’installer facilement. C’est pourquoi cette technique est efficace car votre pied cicatrisera avec le soleil.

LES RISQUES

  • Supprimer les gourmands d’un plants de tomates ne relève pas du hasard. C’est une technique compliquée car la plante cicatrise mal. Lorsque vous enlevez un gourmand, vous blessez la plante et la plaie est compliquée à soigner. Il faut l’aider avec la poudre d’algue ou de l’argile. Mais si l’égourmandage est mal fait, le plant va utiliser de l’énergie pour se soigner seul et il sera donc affaibli. Donc dans ce cas-là, la suppression des gourmands aura l’effet inverse de celui espéré et votre récolte sera réduite.