Crédit : mojerecepty

La culture des orchidées devient rapidement une passion, on commence par les plus simples puis on corse la difficulté, on tente des variétés rares, et on essaie de les multiplier de toutes les façons possibles : division, keiki, boutures, il faut tout essayer pour être un vrai orchidophile !

Les keikis

Il arrive que certaines orchidées, les phalaenopsis, dendrobium, doritis, epidendrum, développent ce que l’on appelle des keikis, des bébés en fait, lorsque la santé de l’orchidée est un peu précaire, ou qu’il se passe un incident dans la croissance de la plante, elle estime qu’il est temps de se reproduire. Croissant sur le pied mère et se nourrissant de ses ressources, le keiki peut épuiser la plante si elle n’est pas assez vigoureuse.

  • Pour le séparer du pied mère, il faut attendre qu’il y ait plusieurs racines, longues d’au moins 5 cm, et quelques feuilles.
  • Coupez un morceau de la hampe sur laquelle il se développe,
  • Puis plantez-le dans un petit pot pour orchidées, transparent, rempli de terreau pour orchidées ou mieux, de sphaigne
  • Et placez le dans un endroit chaud. Gardez le substrat toujours humide, mais pas détrempé !
  • Une fois que les racines occuperont une grande partie du pot, vous pourrez rempoter votre keiki.

Propager des orchidées avec des boutures

  • Pour couper la tige de la plante et retirer les boutures, nous avons besoin d’un bac étanche d’environ 8 centimètres de profondeur. Remplissez-le de sable ou de sphaigne, tous deux bien humidifiés.
  • Coupez une tige à environ 30 centimètres de la plante mère, à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Divisez-le en plusieurs sections de 7 centimètres, en vous assurant que chaque bouture a un bourgeon dormant.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Mettez la mousse ou le sable dans le bac et humidifiez. Placer les boutures dans la barquette, puis couvrir de plastique et conserver dans un endroit à 15°C, à l’abri de la lumière directe du soleil.
  • Après quelques semaines, vous pouvez augmenter la température à environ 24-30 degrés, sans oublier de vaporiser de l’eau sur le plateau pour le garder constamment humide, mais sans en faire trop.
  • Une fois les pousses et les racines formées, recoupez la bouture à l’aide d’un couteau bien aiguisé.
  • Procurez-vous de petits pots dans lesquels planter les nouveaux semis. L’idéal est de les planter dans un mélange d’écorce, de terre volcanique et de mousse de Spagnum bien humidifiée.
  • Plantez l’orchidée avec les pousses vers le haut.
  • Placez les nouvelles orchidées engendrées par le talle dans un endroit lumineux mais non exposé au soleil.
  • Arrosez régulièrement, mais n’en faites pas trop pour éviter que la plante ne pourrisse.
  • Gardez la plante dans un environnement humide et loin des sources de chaleur directes.