Crédit : vieauquotidien

Beaucoup de mystères et de légendes existent au sujet des hémorroïdes. C’est une pathologie qui demeure encore relativement tabou, notamment en raison de la zone où elle se situe, et car elle est trop souvent associée dans l’inconscient collectif à un problème d’hygiène, bien que les causes en soient très différentes.

Découvrez Comment se débarrasser des hémorroïdes externes thrombosées rapidement et naturellement naturellement à la maison?

1 – LES CRÈMES ET HUILES NATURELLES

  • Il est également possible d’appliquer sur l’anus des crèmes qui diminuent la douleur et la démangeaison comme les crèmes anesthésiantes à conditions d’avoir une prescription médicale.
  • Les huiles naturelles de coco, de marron ou d’Aloe Vera permettent également de diminuer l’inflammation. De plus, ces huiles sont naturelles et si elles ne font pas de bien, elles ne risquent pas de faire du mal. Il suffit de chercher les bonnes références et de se les procurer chez les bons commerçants fiables.

2 – DES TISANES POUR BOOSTER LA CIRCULATION

  • Faites au choix une cure de marron d’Inde, petit houx, ou hamamélis, en tisane. Ces plantes sont réputées pour améliorer la circulation du sang et pour leur effet protecteur sur les vaisseaux. Utilisez l’une ou l’autre, ou associez-en plusieurs. Et buvez deux à trois tasses de tisane par jour.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • A noter toutefois que le marron d’Inde est contre-indiqué en été car il augmente le risque de lupus solaire.

3 – UN CATAPLASME À L’ARGILE VERTE MONTMORILLONITE EN POUDRE

Crédit : sobusygirls
  • L’ argile verte purifie, aseptise et cicatrise les tissus. Elle possède également un pouvoir antibactérien et reminéralisant non négligeable. Un cataplasme d’argile verte permet de cicatriser, détoxiquer et aseptiser en local.
  • On peut faire la pâte d’argile soi-même pour une garantie de pureté.
  • Mettez dans un récipient 1 cuillère à soupe d’argile verte surfine en poudre, recouvrez avec un peu d’eau de source. Laissez reposer et absorber de façon à obtenir une pâte pas trop liquide. Privilégiez un récipient en verre, plastique, pyrex ou porcelaine et une cuillère en bois ou plastique. Mettez une couche épaisse d’argile directement sur la peau puis posez une gaze ou une compresse dessus environ ½ heure. Nettoyez avec un peu d’eau froide. Renouvelez 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.
  • Vous pouvez aussi utiliser l’argile directement prête à l’emploi en tube. Il n’existe aucune contre-indication.

4 – AIL

  • L’utilisation de l’ail est l’une des solutions les plus efficaces pour traiter naturellement les hémorroïdes externes thrombosées. Cela a été prouvé car l’ail présente de nombreux avantages et peut aider à éviter l’inflammation. L’ail est également peut facilement détruire et éliminer les bactéries qui s’attachent à la surface de la peau du corps humain.
  • Vous pouvez essayer tous ces remèdes à la maison pour les hémorroïdes externes thrombosées avant de consulter un médecin. Si l’affection ne s’améliore pas après votre utilisation, vous devriez consulter un médecin pour deux raisons. Premièrement, vous avez besoin d’approches plus avancées pour traiter vos hémorroïdes. Deuxièmement, votre état doit être correctement diagnostiqué car les hémorroïdes et le cancer colorectal partagent de nombreux symptômes similaires. Et vous pouvez voir quelles options de traitement des hémorroïdes externes thrombosiques sont recommandées par votre médecin.

5 – APPLIQUEZ UN SAC DE GLAÇONS OU UNE COMPRESSE FROIDE

Le froid va réduire le gonflement, l’inflammation et la douleur. Posez le sac de glaçons ou la compresse sur la zone anale pendant 15 minutes. Répétez l’opération deux à trois fois par jour.
.adsbygoogle || []).push({});

6 – DES FIBRES POUR LUTTER CONTRE LA CONSTIPATION

  • Luttez contre la constipation est essentiel en cas d’hémorroïdes car elle aggrave les symptômes : les efforts de poussée pour aller à la selle favorisent la dilatation des veines autour de l’anus. Adoptez un régime riche en fibres : légumes verts et secs, fruits, céréales complètes.
  • On recommande souvent d’éviter les plats épicés : contrairement à ce que l’on pense, ils ne sont pas en cause dans la maladie hémorroïdaire, mais peuvent en revanche accentuer les symptômes, notamment de brûlures, en cas de crise.