Crédit : mojerecepty

Ses grandes feuilles, sa saveur, ses couleurs vertes ou pourpre, ses variétés, difficile de résister à l’appel du basilic, n’est-ce pas ? Mais si vous lisez ces lignes c’est que votre basilic n’est pas aussi chic que vous l’espériez. Il fait grise mine, perd ses feuilles, jaunit pour finir par mourir. Et si je vous dit que tout cela est normal, vous me croyez ? Pour y voir plus claire voici les 5 choses à savoir pour faire pousser du basilic en pot.

1 – COMMENT LE PLANTER ?

D’abord, il faut avoir du terreau universel qui permet aux graines de pousser de la meilleure des façons. Si vous décidez de le planter à l’extérieur, vous aurez besoin de vases en terre cuite ou en plastique ayant des dimensions moyennes. Ils ne doivent pas être trop petits, parce que cette plante peut dépasser les 60 cm. Mettez les graines à distance l’une de l’autre et enterrez-les à quelques centimètres. Puis vous devrez arroser la terre et mettre les pots dans une position qui n’est pas directement sous les rayons du soleil mais bien illuminée.

2 – L’ARROSAGE

Le mieux pour le basilic est de garder sa terre humide, mais d’éviter l’excès d’eau. Il est important de n’arroser que la terre et non les feuilles, pour éviter que la plante pourrisse.

3 – L’EXPOSITION

La plante méditerranéenne aime le soleil. Par conséquent, choisissez l’endroit le plus ensoleillé de la maison si vous voulez le garder à l’intérieur. Le jardin ou le balcon est la meilleure solution, au moins pendant les mois d’été. À l’extérieur, les plantes bénéficient du soleil et de l’air frais et ont généralement plus d’espace pour pousser.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – COMMENT TAILLER VOTRE BASILIC ?

Comme pour les cheveux, parfois, il est nécessaire de couper un peu les pointes pour leur assurer une meilleure repousse. Concrètement : tailler de temps en temps votre basilic pour qu’il puisse se renouveler et avoir une meilleure repousse.

Mais attention, il ne faut pas le tailler n’importe comment ! Coupez les tiges au niveau du point d’attache entre la tige et les feuilles, en veillant à les laisser mesurer une dizaine de centimètres au moins. Renouvelez l’opération autant de fois que possible.

La taille est une étape importante pour la bonne pousse de votre basilic. Un basilic trop grand, entre 50 et 60 cm, s’étiole beaucoup plus rapidement.

5 – RÉCOLTE

Pour les herbes aromatiques, la coupe est très importante ! Faites attention à l’endroit où vous coupez vos tiges ou feuilles car certaines petites astuces peuvent vous permettre de faire durer votre plant beaucoup plus longtemps.

Voici nos recommandations pour le Basilic :

  • Pendant les jours qui suivront sont début de croissance, votre plant va continuer de grandir et pourra bientôt être consommé !
  • Dès qu’il aura dépassé une dizaine de centimètres, vous pourrez commencer à récolter vos premières feuilles et à les cuisiner comme vous le souhaitez !
  • Coupez alors les feuilles les plus hautes, avec des ciseaux fins.
  • Cela permettra à votre plant de grandir de façon plus vigoureuse et de mieux se développer dans les semaines à venir.

Vous pouvez alors couper les feuilles les plus hautes régulièrement, à peu près tous les quinze jours, selon le développement de votre plant.