Crédit : santeplusmag

S’il y a une imperfection que tout le monde déteste c’est certainement un double menton.  Mais que son apparition est en partie génétique, il y a quelques petits exercices qui peuvent aider à réduire le double menton, en travaillant sur la peau et les muscles du cou. En voici quelques uns.

1 – EMBRASSEZ LE PLAFOND

Tenez-vous droit avec vos bras sur le côté, penchez la tête en arrière et regardez le plafond. Ensuite, essayez d’embrasser le plafond en plissant les lèvres et en les étendant aussi loin que possible de votre visage. Vous devriez sentir un resserrement autour du cou et du menton. Tenez pendant 5 secondes puis relâchez et répétez le processus à nouveau.

2 – UNE LOUCHE

Pour engager les muscles du menton, ouvrez grand la bouche, puis tirez vos lèvres vers l’intérieur, fermez votre bouche et étendez votre mâchoire. Répétez l’exercice plusieurs fois. Faites-les lentement et précisément.

3 – RAFFERMIR LE VISAGE AVEC LE FAMEUX « XO »

Assise, dos droit, épaules relâchées et bouche fermée, prononcez « X, O » de manière très exagérée à 10 reprises. L’objectif n’est pas d’aller vite mais de bien insister sur les mouvements des lèvres et du visage. On doit sentir les muscles travailler à chaque prononciation.

4 – TIRER LA LANGUE

Cela paraît totalement absurde mais c’est le meilleur moyen pour renforcer son cou et faire disparaître/prévenir le double-menton. Bien sûr, sortir un peu sa langue ne suffit pas, il faut ouvrir la bouche et la tirer au maximum vers le bas, devant sa lèvre inférieure. Vous sentirez rapidement les muscles qui travaillent !

.adsbygoogle || []).push({});

5 – SOURIRE

Serrez les dents et essayez d’étirer les lèvres le plus possible. Puis, commencez à faire pression avec la pointe de la langue contre le palais, en augmentant peu à peu la force de la pression. Si vous sentez une tension forte au niveau des muscles du menton, cela veut dire que vous faite l’exercice correctement. Gardez la tension pendant cinq secondes, puis détendez votre mâchoire pendant trois secondes. Recommence cinq à huit fois.