Crédit : cotemaison

Les concombres sont simples à cultiver et à faire pousser, étant des plantes grimpantes.

Les concombres sont de la famille des cucurbitacées qui comprend les melons et les courges , ils ont donc besoin d’un sol chaud et bien drainé.

Pour réussir le semis de concombre, suivez nos conseils ! Le concombre est un légume rafraîchissant, très apprécié en été ! Plus la chaleur est présente, plus il produit. Ainsi, sa culture est possible dans toutes les régions de France : en plein air dans le Midi, sous serre partout ailleurs.

Quand semer et planter les concombres ?

  • Comme l’ensemble des espèces et variétés qui constituent la grande famille des cucurbitacées, les concombres sont de culture facile dès lors qu’ils sont dans une terre suffisamment réchauffée avec une température de l’air d’au moins 12°C. Le moindre coup de froid bloque sa croissance (sous les 10°C) et le gel lui est fatal.
  • Les concombres ont besoin d’un sol profond, frais, riche, meuble et humifère, légèrement acide.
  • Les semis se font à partir de début mars jusqu’à fin avril sous châssis ou sous serre chauffée à 18-20°C. Pour entreprendre les semis de concombre directement en place, attendez fin avril à mi-mai pour les régions du Sud, et fin mai pour les régions de France les plus froides.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • La plantation se fait vers mi-mai (un peu avant dans le Sud) après les Saints de glace qui marquent traditionnellement la fin des risques de gel : les plants mesurent alors généralement une quinzaine de centimètres et vous les planterez en respectant une distance de 60 cm entre chaque pied.
  • Si vous choisissez de récupérer les graines de vos propres concombres, faites attention car les variétés s’hybrident très facilement entre elles, ce qui peut conduire à faire des concombres « dégénérés ». Toutefois, si vous souhaitez faire cela, choisissez un fruit porté par un pied très vigoureux, récoltez les graines lorsque le fruit est bien mûr, lavez les graines et faites-les sécher dans un endroit chaud à l’ombre. Vous les conserverez dans un sachet en papier jusqu’aux semis printaniers.
  • Que les semis se fassent sous châssis ou en pleine terre, vous mettrez 3 ou 4 graines par godet ou par trou, enfoncées à 2 centimètres de profondeur. Recouvrez d’un peu de terre fine et arrosez. La levée se fait en une semaine environ.
  • Lorsque les graines auront germé, ne gardez que le plant le plus vigoureux par godet ou poquet.
  • La plantation devra se faire dans une terre bien ameublie, sans mottes ni cailloux ni adventices, en versant une poignée de compost bien décomposé au fond de chaque trou de plantation.
  • Si vous faites des rangs de concombre, gardez un mètre entre chaque rang. Vous paillerez le sol pour garder la fraîcheur et pour éviter que les fruits soient sales mais vous pourrez également tuteurer ou palisser les pieds sur un treillage.