Crédit : mojerecepty

Les engrais naturels promettent des végétaux vigoureux sans altérer l’environnement, issus de matières végétales, minérales ou animales, ils donnent un coup de boost aux plantes ornementales et au potager.

Découvrez les 6 meilleurs engrais naturels à faire soi-même pour le jardin !

1 – LA PEAU DE BANANE, L’ENGRAIS NATUREL FRUITÉ

Crédit : comment-economiser

Ne jetez pas vos peaux de bananes, elles sont très riches en potassium connu pour optimiser la croissance des plantes et stimuler la floraison. Le potassium participe également à la bonne tenue et au ravinement des couleurs des fleurs. Pour utiliser la peau de banane comme engrais, il suffit de la couper en petits morceaux et de l’enterrer aux pieds des plantes. Au fil du temps et des arrosages, le potassium sera extrait et enrichira la terre. Et cette astuce est encore plus efficace pour le sol des rosiers qui adorent ce déchet organique. Bien sûr, on favorisera de préférence la banane issue de l’agriculture biologique. Elle aura le mérite d’être meilleure pour votre santé et celle du terreau utilisé pour les plantations.

2 – LE MARC DE CAFÉ

Crédit : gammvert

Le marc de café n’est pas réservé à la divination, vous pouvez aussi l’utiliser comme engrais, plus particulièrement pour les plantes en pots. Riche en azote et en phosphate, il est un excellent fertilisant naturel pour la croissance et l’embellissement des plantes. 3. L’eau de cuisson Ne jetez plus l’eau de cuisson des pâtes, des légumes ou du riz ! Riche en vitamines, sels minéraux et autres apports nutritifs issus de la cuisson des aliments, cette eau est un excellent engrais. Mettez-la de côté, laissez-la bien refroidir et arrosez ensuite vos plantes et fleurs.

3 – LES CENDRES DE BOIS

Crédit : aujardin.info

En conservant les cendres de cheminée, barbecue ou poêle à bois, vous avez entre vos mains un engrais concentré et efficace. En plus, les cendres luttent contre les maladies des plantes et éloignent les gastéropodes (escargots et limaces). Dans tous les cas, commencez par tamiser les cendres pour ne garder qu’une poudre fine.

En tant qu’engrais, les cendres peuvent être appliquées de 2 façons : – vous pouvez les répandre en fine couche autour des massifs, puis les enfouir de façon superficielle en griffant légèrement la terre ; – l’autre solution est de mélanger 1 kg de cendres dans un seau d’eau pour obtenir une espèce de lait gris. Il ne reste plus qu’à arroser vos plantes après avoir bien remué.

.adsbygoogle || []).push({});

Contre les maladies : – mélangez les cendres avec l’eau pour former une pâte onctueuse. Ensuite, badigeonnez le tronc des arbres fruitiers pour les protéger des maladies ;

Contre les gastéropodes : – saupoudrez les cendres tout autour des cultures convoitées par les limaces et les escargots. Les gastéropodes détestent ça et font vite demi-tour.

4 – SEL D’EPSOM

Le sel d’Epsom ajoute du magnésium et du soufre dans le sol. C’est particulièrement bon pour les tomates et les roses. L’eau salée au sel d’Epsom est idéale pour les semis et aussi pour réduire le choc des transplantations. Connu pour donner aux plantes une couleur vert foncé, en particulier sur les sols à faible teneur en magnésium, c’est une recette simple et rapide. Pour cela, mettez 1 cuillère à soupe de sel d’Epsom dans 4 litres d’eau. Utilisez ce mélange pour les plantes intérieures et extérieures. Le sel d’Epsom peut également être mélangé dans le sol autour des plantes à raison de 1 cuillère à soupe pour chaque pied de 60 cm de hauteur et arrosez.

5 – LES COQUILLES D’ŒUFS

Crédit : bioalaune

Les coquilles d’œufs à utiliser en petits morceaux aux pieds des plantes. Le calcium contenu dans les coquilles joue un rôle primordial dans le développement des feuilles. Un œuf entier périmé peut aussi être utilisé et sera à placer au fond du pot ou en pleine terre. Lors de sa décomposition, il fournira des éléments et composants chimiques à la plante.

6 – LE PURIN D’ORTIES

Crédit : jardiner-malin

Le purin d’orties est très efficace au jardin. Selon le dosage, il peut servir de fertilisant, d’insecticides, et même traiter certaines maladies. Pour l’utiliser, filtrez-le et diluez-le puis ajoutez-le dans l’arrosoir avec de l’eau.

Si vous ne souhaitez pas utiliser de purin, vous pouvez également planter des orties dans les trous des plantations.