Crédit : blogsanteplus

Notre santé tient souvent à de tout petits détails de notre vie quotidienne. Nos habitudes, bonnes ou mauvaises, influencent notre corps et notre état mental.

Voici 9 comportements qui peuvent sembler anodins, mais qui sont nocifs pour nous:

1 – MÉLANGER LE LAIT ET LE CAFÉ

C’est en effet un mélange qu’il vous faut éviter à tout prix car le lait et le café ont des propriétés antagonistes qui vont ralentir considérablement notre digestion !

Pourquoi ? Tout simplement car les tanins du café vont faire coaguler la caséine présente dans le lait. Arrivé dans l’estomac, le lait caille en fines particules, ce qui est normal, mais avec la présence du café, les particules sont alors beaucoup plus grosses et vont donc devoir rester plus longtemps dans l’estomac, d’où la sensation de digestion plus lourde ! Un conseil donc, il est préférable de choisir un « lait » végétal (soja, amandes, etc.) …

Attention, le mélange lait et cacao n’est pas non plus la panacée, mais pour d’autres raisons ! Riche en acide oxalique, le cacao limite l’absorption du calcium. Eh oui, l’acide contenu dans le cacao favorise la formation de cristaux d’oxalate qui sont entre autres mauvais pour nos reins…

2 – MANGER DES CRUDITÉS EN FIN DE REPAS (ET SURTOUT LES FRUITS !)

Crédit : homecuresthatwork

Un autre geste vraiment indigeste ! Et c’est si dommage de consommer les aliments dans cet ordre alors que si on fait le contraire on a tout à gagner! Les crudités sont toujours « vivants » c’est ce que l’on appelle les aliments qui n’ont pas été transformés (chauffés par exemple) et qui ont gardé leurs nutriments intacts, notamment les enzymes… en consommant les aliments vivants en début de repas on favorise la bonne digestion et on évite (ou on diminue fortement) le phénomène de leucocytose (augmentation de globules blancs comme lors d’un processus pathologique ou inflammatoire) qui se déclenche quand on mange du cuit. Si on commence par du cuit et que l’on finit par du cru en revanche, on augmente fortement la réaction inflammatoire du corps et on « se prive » d’une bonne digestion et assimilation.

3 – SAUTER LE PETIT DÉJEUNER

Crédit : freepik

Manque de temps, manque d’appétit, peur de prendre du poids, les raisons pour éviter de prendre son petit déjeuner ne manquent pas. Pourtant elles sont toutes erronées. Au cours de votre journée vous vous sentirez moins actif, légèrement morose. Mais pire, cela peut entraîner des risques de diabète et d’obésité (vous emmagasinez automatiquement plus de graisse). Le plus simple pour éviter ces problèmes, prendre un petit déjeuner (vous vous sentirez même plus heureux).

4 – DISSOLUTION DU SUCRE PAR UN MOUVEMENT D’AGITATION CIRCULAIRE AU LIEU D’UN MOUVEMENT LINÉAIRE

Crédit : blogsanteplus

Bien que le mélange circulaire soit la méthode la plus populaire pour dissoudre le sucre dans une tasse de thé, la bonne façon de le faire est en fait un mouvement linéaire. Cela permet de réduire les éclaboussures et de dissoudre les morceaux de sucre plus rapidement.

.adsbygoogle || []).push({});

5 – ERREUR À ÉVITER EN CUISINE : LAISSER DÉCONGELER UN ALIMENT À TEMPÉRATURE AMBIANTE

Crédit : monjardinmamaison

Votre viande est au surgélateur et vous souhaitez la manger ce soir ?

Ou vous rentrez du travail et vous vous dites à ce moment-là que vous mangeriez bien le saumon qui se trouve dans votre congélateur. Alors, pour avoir plus facile pour le cuire dans une heure, vous le placez à température ambiante afin qu’il dégèle plus rapidement. ERREUR !

Ne le mettez surtout pas à température ambiante ! Les bactéries se développeront beaucoup plus vite et vous ou vos enfants risqueriez une intoxication alimentaire (surtout avec les viandes et les poissons).

Avec un bon planning, vous aurez anticipé et vous aurez sorti votre saumon le matin même pour le placer au réfrigérateur afin qu’il décongèle doucement

Et si vraiment ça vous était sorti de la tête le matin même (parce que vous avez du gérer une crise de votre enfant ou que vous ne parveniez pas à retrouver le cahier qu’il devait absolument ramener à l’école ce jour-là), utilisez la fonction « décongélation » de votre micro-ondes.

6 – UTILISER LA MÊME PLANCHE À DÉCOUPER POUR TOUT

La tendance en déco a remis au goût du jour les planches à découper en bois ou en bambou que l’on peut aussi bien utiliser en cuisine que déposer sur un coin de la table au moment de l’apéro. Seulement voilà, ces planches sont certes jolies, mais elles ne sont pas du tout hygiéniques. En effet, le bois est tendre, dès lors les bactéries vont facilement se nicher dans les fentes laissées par le couteau.

Dans les cuisines des restaurants, seules les planches en plastique sont autorisées et la plupart suivent le même protocole pour les utiliser afin d’éviter la contamination croisée : les planches bleues sont souvent réservées à la découpe du poisson, les rouges pour la viande, et enfin les planches vertes sont utilisées pour découper les légumes. Si vous n’avez pas l’espace pour stocker tout un tas de planches, pensez au moins à bien les laver entre chaque usage et une fois par mois, on les trempe dans de l’eau et du vinaigre blanc.

7 – METTRE UN PLAT ENCORE CHAUD AU FRIGO 

Crédit : platetrecette

Vous avez cuisiné en grande quantité et souhaitez conserver le reste de votre repas pour en profiter le lendemain ? Attendez que le plat refroidisse complètement avant de le placer au frigo afin de ne pas casser la chaîne du froid. En effet, mettre un plat chaud directement au frais expose les autres denrées qui se retrouvent à leur tour à une température trop élevée. Des bactéries pourraient alors se développer. Dans l’idéal, comptez donc en moyenne 1h30 avant de placer un plat cuisiné au frais.

Attention : à l’inverse, ne laissez pas les plats cuisinés plus de 2 heures à température ambiante, sous peine cette fois de voir des bactéries s’y développer.

8 – RINCER LA VIANDE

Crédit : santeplusmag

Certaines recettes suggèrent de rincer la viande. Or, sachez que des micro-organismes sont parfois présents dans votre viande, c’est une chose courante. Cependant, passer vos morceaux de viande sous l’eau ne permet pas d’éliminer ces micro-organismes. A l’inverse, cela peut être source de prolifération.

Notre conseil : Pour éliminer les potentiels micro-organismes présents dans votre viande, faites-la cuire.

9 – NE PAS LAVER LES BOÎTES DE CONSERVE AVANT DE LES OUVRIR

Crédit : afriquefemme

Malgré la conviction commune, laver le poulet cru peut être contre-productif car il peut contaminer d’autres aliments, ustensiles et comptoirs. Les boîtes de conserve, en revanche, sont à peine lavées et à tort. Il est recommandé de les laver afin que les particules nocives ne tombent pas dans les aliments, surtout s’il s’agit d’une canette de soda, par exemple, puisque vous la mettez directement dans votre bouche.