Cette rétention d’eau est généralement due à un dysfonctionnement de l’organisme mais certains facteurs favorisent cette affection comme la chaleur, la grossesse, les fluctuations hormonales et la position assisse de manière prolongée.

Vous avez la sensation d’être gonflé ? Vos chevilles enflent et vos mollets doublent de volume ? Vous souffrez peut-être de rétention d’eau. Ce phénomène généralement bénin mais ô combien inconfortable, s’accentue davantage avec la chaleur des beaux jours.

Voici quelques conseils pour lutter contre la rétention d’eau.

1 – HYDRATATION 

Contrairement aux idées reçues, la rétention d’eau n’est pas due à une trop grande consommation d’eau. A l’inverse il est important de bien s’hydrater pour éviter les risques d’infections urinaires.

2 – UNE CARENCE EN MAGNÉSIUM

Crédit : doctissimo
  • Une carence en magnésium peut entraîner un œdème. En effet, selon les scientifiques du Maryland Médical Center, un manque de magnésium provoque la rétention d’eau car ce minéral participe à la formation osseuse, à la métabolisation des nutriments, au transport du calcium et du potassium vers les membranes cellulaires et au maintien de l’équilibre des liquides dans le corps.
  • Que faire? Les aliments comportant du magnésium sont donc à favoriser comme le chocolat noir, les fruits secs, l’avocat, les bananes, les épinards ou les légumes à feuilles.

3 – CHOISIR LES BONNES GRAISSES

Plutôt que les aliments riches en graisses saturées (beurre, crème, charcuterie…), on privilégie ceux riches en oméga-3, comme les poissons gras (saumon, hareng, maquereau…) et  les huiles de noix, de soja, de colza, de germe de blé (2 à 3 c. à soupe par jour)… Ces acides gras insaturés aux propriétés anti-inflammatoires sont indispensables à l’équilibre de notre métabolisme et au bon fonctionnement de nos défenses.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – DIMINUEZ LE SEL

  • Le sel est présent partout et spécifiquement dans la charcuterie, le fromage mais également les produits industriels comme les pizzas, les soupes en brique, ou encore les sauces.
  • Or si on mange trop salé, le sel présent dans les tissus, amène l’eau, attirée par les milieux concentrés. L’organisme a besoin de sel, mais pas plus de 6 grammes, et on a tendance à en consommer quotidiennement 12 grammes en moyenne…
  • À faire : privilégier les produits frais, la cuisine maison, évitez les produits naturellement riches en sel. On peut aussi découvrir ou redécouvrir les autres épices, qui apportent du goût : herbes aromatiques, piment, poivre, cumin, etc., les possibilités sont nombreuses.

5 – PRIVILÉGIEZ LES ALIMENTS PIQUANTS, ASTRINGENTS ET AMERS

Selon la médecine ayurvédique ou chinoise, ils favorisent le drainage, la circulation et le « déstockage », de même que les aliments de couleur rouge. Cela tombe bien car il s’agit justement des fruits et légumes riches en flavonoïdes qui luttent contre la rétention d’eau. On y trouve la plupart des baies et le raisin. Les agrumes, le sarrasin, le thé, les oignions sont également riches en flavonoïdes.