Crédit : mojerecepty

Un manucure-pédicure dispense des soins de beauté en vue de maintenir ou d’améliorer l’aspect esthétique des mains et des pieds. Son travail s’oriente principalement sur les ongles de la cliente.

SOIGNEZ VOS ONGLES

  • Première étape : le nettoyage. Assurez-vous que vos ongles soient propres et dégraissés. Nettoyez les avec un dissolvant sans acétone et faites tremper vos ongles dans de l’eau tiède mélangée avec une huile d’amande douce. Repoussez bien vos cuticules grâce un repousse-cuticule. Au quotidien, ayez toujours sur vous une crème hydratante « mains et ongles » et massez-les plusieurs fois par jour. Cela leur fera le plus grand bien d’autant plus qu’elles sont asséchées à cause du gel hydro alcoolique.
  • Adoptez un cube polissoir à quatre faces. Commencez par limer, lisser, polir et enfin faire briller vos ongles avec les faces dédiées à chaque fonction. L’avantage, c’est que vos ongles auront une jolie forme et que le vernis aura une meilleure adhérence. Avant l’application du vernis, le polissoir retire toutes les aspérités qui auraient été visibles sous la couche de vernis.
  • Enfin, n’oubliez pas de toujours appliquer une base protectrice sous votre vernis. Les vernis bases sont enrichis en actifs protecteurs, anti-jaunissements ou encore anti-stries.

GOMMEZ

  • Pour éliminer les cellules mortes, adoucir la peau des pieds et les rendre soyeux, rien de tel qu’un gommage.
  • Utilisez un gel exfoliant ou une crème en insistant sur les surfaces poncées. N’oubliez pas non plus d’aller entre vos orteils. Rincez puis séchez.
    .adsbygoogle || []).push({});

ENTRETENIR LE VERNIS

  • Le fait de respecter les étapes d’application du vernis à la lettre n’est pas tout. Si vous voulez que votre manucure ou pédicure reste belle plusieurs jours avant que le vernis commence à disparaître, il existe quelques petites choses que vous pouvez faire pour protéger vos ongles.
  • Tout d’abord, lorsque vous lavez la vaisselle ou que vous faites le ménage, il est recommandé de porter des gants si vous le pouvez, en particulier les douze premières heures. Il s’agit de la période de temps qu’il faut au vernis afin de sécher complètement. Si vous le mouillez durant ce délai, surtout avec de l’eau chaude, cela fragilisera considérablement le vernis. Par ailleurs, en portant des gants, vous amortirez les chocs que le vernis pourrait subir et qui pourraient contribuer à le craqueler.
  • Enfin, si votre vernis s’écaille tout de même plus tôt que désiré, pas de panique. En limant simplement l’ongle par en dessous, vous ferez disparaître la partie blanche qui est maintenant visible et rien n’y paraîtra. Si vous limez en passant par le dessus, vous ne ferez qu’abîmer davantage votre vernis. Signalons d’ailleurs qu’il est préférable de conserver des ongles courts et qui ne dépassent pas le bout des doigts, car autrement ils se trouvent plus exposés aux chocs qui peuvent abîmer le vernis.