Crédit : becquet

Les torchons sont indispensables dans nos cuisines. Nettoyer des tâches, sécher la vaisselle, s’essuyer les mains… Mais bien qu’ils soient incontournables à la maison, nous ne les lavons pas assez souvent.

Est-ce que vous vous souvenez de la dernière fois où vous avez lavé les vôtres ? Nous non plus… Si nous ne faisons pas attention à cette fréquence de lavage, nos torchons pourraient devenir des nids à microbes, pouvant causer des intoxications alimentaires.

Sur 100 torchons utilisés pendant un mois, 49 étaient porteurs de bactéries, indique la BBC. Les scientifiques se sont rendu compte que sur 36,7% des tissus contaminés, se trouvaient des traces de bactéries coliformes, dont fait partie Escherichia Coli. La majorité des souches de E. Coli sont inoffensives, mais d’autres sont pathogènes. Les auteurs de l’étude ont également détecté sur 36,7% des torchons des bactéries entérocoques, ainsi que des staphylocoques dorés sur 14,3% des chiffons. Or, les staphylocoques dorés sont en tête des bactéries responsables d’intoxications alimentaires en France.

Alors, à quelle fréquence faudrait-il laver ses torchons pour écarter les risques ? Et quels sont les conseils d’entretien ?

D’après les chercheurs, plus il y a d’enfants dans une famille, plus il y a de bactéries ! Ils mettent aussi en garde les foyers où il y a des personnes âgées ou fragiles. Apparemment, il faudrait idéalement changer de chiffon… tous les jours. Sinon, le grand maximum serait deux ou trois jours. Autant dire que peu de foyers suivent ces recommandations… Aussi, les scientifiques conseillent un lavage à 60° pour éradiquer les bactéries. Autre chose, ils préconisent un bon séchage entre deux utilisations ou l’utilisation de serviettes jetables en papier pour éviter les propagations (pas très écolo…).

Du reste, mieux vaut garder scrupuleusement un chiffon pour chaque chose : un pour la vaisselle et un pour les mains.