Crédit : mojerecepty

C’est une plante d’intérieur très populaire, réputée pour sa tolérance des conditions difficiles où d’autres plantes ne réussissent pas. C’est le choix idéal pour le jardinier débutant, car le succès est essentiellement garanti.

Cette plante grâce à ses feuilles impressionnantes est capable de purifier l’air que nous respirons, c’est pourquoi nous la trouvons généralement dans les chambres. Aujourd’hui, nous voulons vous dire comment vous pouvez faire fleurir votre plante et faire durer son arôme plus longtemps.

1 – L’ARROSAGE

Si cette plante accueille parfaitement des arrosages intermittents, un excès d’eau ne fera que la pourrir. Il est conseillé de l’arroser une fois que le terreau est sec.

En prenant en compte la phase de croissance de la sansevière qui se situe entre mars et juin, augmentez graduellement la fréquence d’arrosage. Quoi qu’il en soit, vous pouvez vous tenir à des apports réguliers d’eau selon le besoin du terreau en eau.

Pour la période estivale entre juin et septembre, il conviendra d’arroser la plante une fois par semaine sachant que vous pouvez la placer à l’extérieur mais sans l’exposer directement au soleil.

Pour les mois suivants, de septembre à novembre, vous reviendrez à un arrosage plus rare mais non moins régulier. Pendant cette période, la plante serpent entre petit à petit en phase de repos qui aura lieu en hiver et n’aura alors besoin que d’un arrosage mensuel. Vous l’aurez compris, la sansevière préfère globalement une atmosphère sèche.

2 – EXPOSITION / EMPLACEMENT

La langue de belle mère ne craint pas la chaleur. Veillez toutefois à vérifier que les feuilles ne s’assèchent pas trop vite ou ne jaunissent pas. Placez le pot dans un endroit lumineux mais évitez les rayons directs du soleil. La température de la pièce doit être comprise entre 18 et 27°C. En dessous de 13°C, la croissance de la langue de belle mère sera fortement diminuée.

Il est possible de sortir votre plante à l’extérieur de mai à septembre à condition de rentrer le pot si les nuits sont fraîches (température inférieure à 7°C).

3 – COMPOST

Appliquez du compost à la fin du printemps, au début de l’été et seulement une fois par mois jusqu’à ce que la température commence à baisser à l’automne. Utilisez le compost pour planter des fleurs car il fournira les nutriments nécessaires au développement de ses fleurs qui apparaissent à la fin de l’été et sentent la vanille.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – MALADIES, NUISIBLES ET PARASITES

La sansevieria est très résistante. Elle peut toutefois être sujette aux attaques de cochenilles farineuses. Dans ce cas, passez un chiffon imbibé d’alcool à brûler, de bière ou d’eau savonneuse. Rincez ensuite à l’eau claire.

Veillez à ne pas lui donner trop d’humidité qui entraîne le pourrissement des racines puis des feuilles.

Si ses feuilles pâlissent et perdent leurs zébrures, c’est sûrement dû à un manque de lumière ou à un manque nutritionnel. Placez la sansevieria dans un endroit plus adapté et faites un apport d’engrais adapté.

5 – REMPOTAGE DE LA SANSEVIERIA

La sansevieria a besoin d’être rempotée uniquement lorsque les racines sont à l’étroit dans son pot, environ aux 3 ou 4 ans. On sélectionne alors un pot à peine plus grand que le précédent et dont le fond est troué pour permettre à l’eau de s’écouler.