Tout le monde sait qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour tout en limitant les aliments trop gras, trop sucrés et trop salés pour rester en bonne santé. Voici les aliments qu’il faudrait consommer chaque jour pour ne pas être malade.

1 – DE L’HUILE D’OLIVE

L’huile d’olive est la graisse incontournable dans le régime méditerranéen. Elle est riche en acides gras mono-insaturés (acide oléique). Une vaste étude de 2014 a montré que les personnes qui consomment le plus d’huile d’olive, d’acides gras mono-insaturés et d’acide oléique réduisent leur mortalité cardiovasculaire de 12 % et leur risque d’AVC de 17 %.

2 – 6 GOUSSES D’AIL PAR SEMAINE

Réputé pour ses nombreux anti-oxydants, « l’ail lutte contre le vieillissement et les cancers, essentiellement ceux de l’estomac et du colon. Mais il permet aussi de baisser le cholestérol et de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires, Pour maximiser cet effet antioxydant, « il faut en manger six gousses, de préférence crues et hachées, par semaine », glisse Evelyne Chartier.

3 – LE CHOCOLAT NOIR

Le chocolat noir est très riche en flavonoïdes, antioxydants également présents dans le vin rouge et de nombreux fruits et légumes. Les résultats d’études indiquent que ces antioxydants régulent la pression artérielle, préviennent la formation de caillots sanguins, calment l’inflammation et retardent l’oxydation du cholestérol LDL, ce dernier est alors moins susceptible de se déposer sur les parois des artères. Enfin, le chocolat noir atténue l’insulinorésistance, trouble précurseur du diabète.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – LE CAFÉ, BON POUR LE FOIE

Cette étude de la Johns Hopkins menée auprès de plus de 14.000 personnes, âgées de 45 à 64 ans, révèle que les personnes qui boivent 3 tasses de café ou plus par jour ont un risque moins élevé d’hospitalisation liée à la maladie du foie que celles qui ne consomment jamais de café. Ainsi, les buveurs de café pourraient présenter un risque plus faible de maladie du foie.

5 – LA CANNELLE

  • La cannelle est l’une des plus puissantes épices médicinales. Elle s’est taillé une réputation enviable par sa capacité à mieux contrôler la glycémie chez les diabétiques. L’épice de tarte aux pommes peut aider à prévenir les caillots et elle possède des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires. Elle inhibe aussi la croissance d’E. coli et autres types de bactéries.
  • Il n’en faut pas beaucoup. Aussi peu que 1 à 2 ml (¼ à ½ c. à thé) par jour suffisent à vous aider à réduire les triglycérides et le cholestérol.
  • Petit truc : saupoudrez un peu de cannelle sur votre café quotidien pour profiter des bienfaits de cette super-épice.

6 – LA TOMATE CERISE

Elle contient un antioxydant très efficace, la quercétine, qui renforce le système immunitaire et très utile pour lutter contre les allergies, certains cancers ainsi que les maladies cardiaques et oculaires.

7 – MANGEZ DES AGRUMES

  • Les agrumes sont recommandés dans le cadre d’une hygiène de vie visant à allonger votre durée de vie. On les conseille pour leur concentration en vitamine C.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Comme il est démontré dans le livre Guérir avec la vitamine C de Stefano Pravato, une carence en vitamines, en particulier en vitamine C, peut entraîner une baisse des défenses immunitaires protégeant notre corps contre les virus et les maladies.

8 – LE BROCOLI

Le brocoli est considéré comme l’anticancéreux par excellence grâce à ses composés soufrés, dont le sulforaphane. Les composés soufrés envoient aux gènes le signal d’accroître la production des enzymes qui détoxifient les substances cancérigènes. Consommez ce légume régulièrement et vous pourriez voir diminuer de moitié votre risque de cancers du sein, du poumon, de l’estomac, du côlon, etc. En outre, le sulforaphane détruit la bactérie qui cause les ulcères d’estomac. Excellente source de calcium et de potassium, le brocoli est bon pour les os et pour la pression artérielle. Enfin, il est riche en vitamine C et en bêta-carotène, et par conséquent, protège contre la cataracte et les troubles de mémoire causés par les radicaux libres.