Crédit : astuces-express

Dans la chambre ou la salle de bains, on aime se blottir dans du linge frais et doux. Voici les bons réflexes pour maintenir son linge de maison aussi propre et agréable que possible.

1 – RECONNAÎTRE LES TISSUS

  • Le coton rétrécit lorsqu’il est lavé à trop haute température et se repasse facilement.
  • Le lin se lave à la main, à l’eau tiède ou froide, sans essorage et repassage à fer très chaud.
  • La soie ne supporte ni l’eau chaude ni le repassage. Le détachage doit se faire par nettoyage à sec.
  • La laine peut rétrécir au lavage en cas de température trop élevée et se déformer si le séchage ne se fait pas à plat.
  • Les fibres artificielles telles que l’acétate, la rayonne ou la viscose ne s’essorent pas.
  • Les fibres synthétiques telles que le polyester, le nylon ou le lycra sont très sensibles à la chaleur, se lavent à l’eau tiède et se repassent à fer doux.

2 – LE CHOIX DE LESSIVE DÉPEND DE LA NATURE DE VOTRE LINGE

Toutes les lessives ne se valent malheureusement pas et son choix se fait en fonction de la nature des vêtements que vous voulez laver. Pour tous les jours, on aura tendance à prendre de la lessive liquide ou en poudre. Pour les textiles colorés, on prendra des lessives spéciales couleurs. Et pour le linge dit délicat (par exemple la laine ou la soie), il sera préférable d’utiliser une lessive spécifique !

3 – NOIR, C’EST NOIR !

  • Vous êtes plutôt noir intense que jaune canari ? Encore une couleur difficile à préserver.
  • Lavez vos vêtements noirs ensemble, sans les mélanger aux autres couleurs.
  • Pour les vêtements fragiles se lavant à la main : utilisez du liquide vaisselle (pas d’agents blanchissants).
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Pour le lavage en machine : ajouter une pincée de bicarbonate de soude dans le bac à lessive.
  • Faire tremper les vêtements noirs dans du café redonne de la couleur profonde.
  • Attention : pas de sel sur les taches, il blanchit le tissu !

4 – APPRENEZ À DOSER !

On a tendance à toujours mettre trop de lessive. Or, si pas assez de lessive nuit à la qualité du lavage, trop nuit à l’environnement. De plus, vous risquez d’avoir des textiles mal rincés et tâchés de lessive, surtout si vous n’utilisez pas de la lessive liquide. Vous devez donc adapter votre dosage à la dureté de l’eau (indice indiqué sur votre facture d’eau), au degré de saleté des textiles et à la charge du tambour. La juste dose est indiquée sur votre paquet de lessive.

5 – MANUTENTION DE LA MACHINE À LAVER

Une bonne manutention de votre machine à laver permet de garantir son bon fonctionnement dans le temps. Pour cela, il est important d’effectuer, au moins une fois par mois, un lavage à vide à 90°, afin d’éliminer les résidus de lessive.

6 – LA QUANTITÉ DE VÊTEMENTS À METTRE DANS LE LAVE-LINGE

  • Le chargement et la quantité de linge sont des éléments à prendre en considération pour la qualité de lavage.
  • En effet, s’il y a trop de linge accumulé dans le tambour de votre machine, les aubes qui servent à brasser le linge ne pourront pas effectuer leur rôle. Les tâches ou autres résidus ne seront pas retirés efficacement de vos vêtements.
  • Veillez donc bien à mettre la quantité de linge adéquate dans votre tambour (voir sur le tableau de bord ou sur la notice de l’appareil).

7 – APRÈS LAVAGE EN MACHINE

  • Privilégiez un séchage à l’air libre.
  • Ne séchez pas les vêtements de couleurs vives au soleil.
  • Séchez les vêtements en mailles à plat. Pliés, les vêtements ne seront ainsi pas déformés.
  • Repassez vos vêtements en respectant la température indiquée sur les étiquettes, en commençant par la température la plus basse.