Crédit : mojerecepty

Quel jardinier n’a jamais pesté contre les mauvaises herbes au potager : « mes cultures sont envahies par cette saloperie… ». Pourtant, chaque plante spontanée, chaque herbe, outre l’abri qu’elle constitue pour toute une faune utile,  joue un rôle essentiel au jardin. Jamais elle n’est là par hasard, mais elle répond au contraire à un besoin (un manque, un excès, un déséquilibre, un blocage, un tassement…)

1 – Chardon

Le chardon des champs est difficile à éliminer et attire les parasites.

  • Commencez par retirer les fleurs de cette mauvaise herbe pérenne qui peut atteindre jusqu’à 1,20m (4pi) de hauteur, puis arrachez-la, si possible avec sa racine. N
  • Ne la mettez pas au compost, car les racines risqueraient de donner naissance à de nouvelles plantes.

2 – Ortie

Peu exigeante, l’ortie apprécie les sols riches en azote. Si l’on ne contient pas son développement, elle se multiplie rapidement et forme de véritables bouquets.

  • Pour se débarrasser de cette plante aux racines traçantes, il faut soit tondre le terrain envahi une fois par semaine – les racines disparaîtront d’ici deux ans –, soit arracher les plantes avec les racines.

3 – Plantain lancéolé

Aussi appelé «herbe à cinq coutures», le plantain lancéolé s’installe dans les petits espaces, entre les pavés ou le long des murs de la maison.

  • Il faut alors le déterrer, pied par pied, avant la floraison. Cette mauvaise herbe, qui monte en graine, peut toutefois être compostée.

4 – Prêle des champs

Également appelée «queue de cheval», la prêle des champs possède un système racinaire étendu, difficile à arracher.

  • La plante, qui se multiplie par ses spores et ses racines, apprécie les sols humides.
  • Pour s’en débarrasser, la seule solution est de drainer la terre ou d’épandre de temps en temps de la chaux.
  • La prêle des champs ne doit surtout pas être mise au compost, où elle se multiplierait.

5 – Véronique petit-chêne

La véronique petit-chêne se plaît dans les sols aérés et riches en azote.

  • Cette mauvaise herbe qui fleurit entre mars et juillet et qui monte en graine doit être enlevée à la main.

6 – Céraiste

La céraiste qui pousse d’avril à octobre n’envahit pas seulement la pelouse; elle prolifère également dans les légumes et au pied des arbustes.

  • Vous pouvez facilement l’arracher avant que les graines ne se forment.