Crédit : santeplusmag

Qu’est-ce que Xanthelasma Palpebrarum?

Obtenons donc une description plus détaillée de ce que cela dérange État de la peau de Xanthelasma Palpebrarum est. Ce xanthélasma que vous pratiquez est en fait un trouble cutané assez courant. Il est communément observé chez les personnes ayant un taux de cholestérol élevé ou d’autres niveaux de lipides dans le sang, et les plaques contiennent des dépôts riches en graisses (riches en lipides).

Avec les choix alimentaires d’aujourd’hui, les patients concernés deviennent de plus en plus fréquents. Elle peut survenir chez des personnes de toute race et de tout sexe. Cependant, des études ont montré que les femmes semblent être plus fréquemment touchées que les hommes. Le stade de développement le plus courant de la maladie est l’âge moyen.

Le xanthélasma, ces petites tâches de couleur jaune en relief, apparaissant progressivement sur les paupières et dues à de petits dépôts de cholestérol dans l’épaisseur de la peau, sont le signe d’un risque accru de maladies cardiaques. Cette étude danoise, publiée dans l’édition du 15 septembre du British Medical Journal, conclut à un risque supérieur de 48% d’événement cardiaque dans les 30 ans, en cas de xanthélasma.

Une étude menée par des chercheurs danois, et publiée sur le site de BMJ a permis de montrer que les patients atteint de xanthelasma avait deux fois plus de risques d’avoir une crise cardiaque. La xanthelasma se manifeste sous la forme de tâches jaunes autour de la paupière, dues à la présence de cholestérol sous la peau. Ces excroissances ne sont ni douloureuses, ni nuisibles, et elles peuvent être retirées.

.adsbygoogle || []).push({});

L’équipe de recherche de l’hôpital Herlev, au Danemark, a suivi 12 745 personnes, dont 560 étaient sujets à la xanthelasma. L’étude a commencé au début des années 1970 et s’est achevée en 2011. Au bout de trente ans, 1 872 patients ont eu une attaque cardiaque, 3 699 souffrent de maladies cardiovasculaires, et 8 507 sont décédés. Or, les personnes atteintes de xanthelasma avaient 48 % de risque en plus d’être touchées par une crise cardiaque, 39 % de développer une maladie cardiovasculaire, et enfin 14 % de mourir pendant l’étude.

17,7 millions de morts chaque année : Si cette technologie pourrait être salutaire pour un grand nombre de gens, c’est parce qu’elle pourrait permettre une prise en charge à un stade précoce de l’affection. En 2017, l’Organisation mondiale de la santé estimait que 31% des morts étaient liées aux pathologies cardiovasculaires. Un pourcentage traduit par la mort annuelle de 17,7 millions de personnes. Pour cette raison, il est essentiel d’éviter les facteurs de risque dits évitables et de prendre soin de son hygiène de vie. L’alimentation a un rôle capital pour prévenir les maladies. Certains aliments gardent le cœur en bonne santé et contribuent à protéger l’organisme des facteurs de risque cardiovasculaire.