Les poumons nous alimentent en oxygène et, au même titre que d’autres organes nous approvisionnant en éléments vitaux comme le système digestif, ils peuvent « s’encrasser ». Cependant il est possible de détoxifier les poumons grâce à ces 5 plantes.

1 – MENTHE POIVRÉE 

  • La menthe poivrée et l’huile de menthe poivrée contiennent du menthol – un ingrédient apaisant connu pour détendre les muscles lisses des voies respiratoires et favoriser la respiration libre. Associé à l’effet antihistaminique de la menthe poivrée, le menthol est un décongestionnant fantastique.
  • De nombreuses personnes utilisent des baumes thoraciques thérapeutiques et d’autres substances inhalées qui contiennent du menthol pour aider à réduire la congestion. De plus, la menthe poivrée est un antioxydant et combat les organismes nocifs.

2 – ORIGAN 

  • Bien que l’origan contienne les vitamines et les nutriments nécessaires au système immunitaire, ses principaux bienfaits sont dus à sa teneur en carvacrol et en acide rosmarinique.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Ces deux composés sont des décongestionnants naturels et des réducteurs d’histamine qui ont des effets positifs directs sur les voies respiratoires et le débit d’air du passage nasal. L’origan a tellement de bienfaits pour la santé qu’une bouteille d’huile d’origan biologique devrait se trouver dans l’armoire à pharmacie de tout le monde.

3 – MOLÈNE, VERBASCUM THAPSUS

  • Cette plante est sans pareille pour renforcer, dilater et régénérer les bronches. Grâce à ses effets émollient et astringent, elle humidifie les muqueuses trop sèches ou les assèche si elles sont trop humides.
  • La molène aide aussi la lymphe à circuler et décongestionne les ganglions, contribuant ainsi à améliorer l’immunité. Il faut l’adopter quelques semaines, car son effet est progressif (bien que spectaculaire pour l’asthme), pour prévenir les bronchites ou pour restaurer les poumons des fumeurs, entre autres.
  • Utilisation : Infuser 1 c. à table de feuilles séchées par tasse d’eau pendant cinq à dix minutes, en cas d’irritation ou de chatouillement, retirez ses poils microscopiques à l’aide d’un filtre à café.

4 – ROMARIN

  • Autre bon réflexe pour nettoyer naturellement ses poumons de la nicotine et autres substances irritantes : prendre des bains chauds additionnés de romarin.
  • Cette plante est couramment utilisée en phytothérapie pour assainir les bronches : faites simplement infuser 10 branches de romarin 10 minutes dans 2 litres d’eau bouillante. Ôtez les branches puis versez l’infusion dans votre bain : patientez un peu avant d’entrer dans la baignoire, l’eau doit être bien chaude mais pas brûlante ! Vous n’avez plus qu’à vous détendre en respirant les vapeurs…
  • À noter : cette astuce est pratique pour les ex-fumeurs/fumeuses mais si vous fumez encore l’idéal reste de totalement arrêter le tabac. N’hésitez pas à demander de l’aide à médecin !

5 – RÉGLISSE

  • Elle est un ingrédient de base dans de nombreux remèdes de la médecine traditionnelle chinoise.
  • La réglisse aide à dégager les voies respiratoires en facilitant l’expulsion du mucus et des glaires.
  • La racine de réglisse contient des molécules de saponine qui vont décoller toutes les impuretés présentes dans les poumons afin que le corps les expulse plus rapidement.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • De plus elle a des propriétés antibactériennes et antivirales qui permettent de prévenir les infections bactériennes et virales.
  • Comme de nombreuses plantes médicinales, la racine de réglisse se consomme en décoction.
  • Faites bouillir de l’eau et ajoutez-y des morceaux de racine de réglisse préalablement lavés, attendez 5 minutes puis filtrez le jus obtenu.