Crédit : paruvendu

L’arrivée de l’automne n’est pas synonyme de l’arrêt de vos travaux de jardinage. Le printemps et l’été ne sont pas les seules saisons adaptées au semis et à la culture. Si vous suivez les conseils de cet article vous pouvez également profiter des légumes et des fruits frais de votre potager en automne et en hiver.

En automne les précipitations peuvent être importantes, engorgeant le sol d’eau, ce qui a souvent pour résultat de faire périr les plantules. Si votre terrain retient énormément l’humidité et que le sol est mal drainé, hésitez pas à semer sur planches surélevées. Les risques de pourriture seront moindres et le sol sera un peu réchauffé.

Vérifiez toujours au dos des paquets s’il s’agit bien de légumes rustiques et résistants aux conditions hivernales avant de semer. Vous y gagnerez en temps et en argent.

1 – LE KAKI

  • Originaire du Japon, ce fruit est disponible sur les étals d’octobre à janvier. On le cultive aussi aujourd’hui aux États-Unis, au Brésil et dans les pays du pourtour méditerranéen (sud de la France, Italie, Espagne, Maroc, Algérie, Tunisie…). Il existe plusieurs centaines de variétés de kaki, dont certaines contiennent des pépins non comestibles.
  • Le kaki a la particularité d’être riche en antioxydants (les caroténoïdes, qui lui donnent sa jolie couleur orangée) et en fibres. C’est d’ailleurs l’un des fruits les plus riches en provitamine A, précurseur de la vitamine A.

2 – LE BROCOLI

  • La consommation du brocoli est attestée dès l’Antiquité. Le terme broccolo (du latin brachium, branche) désigne en italien toutes les pousses tendres que produisent, à la fin de l’hiver, les différentes espèces de Brassicacées comprenant les choux, mais aussi les navets, qui se préparent à fleurir.
  • Semez les variétés de printemps, qui passeront l’hiver en terre, en fin d’été et début d’automne. Repiquez les jeunes plants 6 semaines plus tard, après avoir été éclaircis à 10 cm.

3 – RADIS

Crédit : consoglobe

Plantez les semences de radis dans un endroit très ensoleillé, à une profondeur d’environ ½ pouce à 1 pouce, en laissant un pouce entre chacune. Assurez-vous que le sol se draine bien et qu’il est toujours humide (mais pas trop mouillé). Si le temps est frais, vous pouvez continuer à planter des radis toutes les deux semaines afin d’en récolter régulièrement.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – L’ÉPINARD

L’épinard, bien que peu populaire auprès des enfants, est pourtant est un légume aussi délicieux que « pratique ». Il se consomme en salade, au stade jeunes pousses dès l’automne ou cuit, à maturité, jusqu’à fin avril. Parmi les variétés d’hiver, vous trouverez ‘Géant d’hiver’ bien sûr mais aussi le ‘Monstrueux de Viroflay’ et ‘Parys’, un hybride F1 particulièrement résistant au froid et aux maladies.

5 – AIL

Crédit : lesbrindherbes

Il faut faire preuve de patience pour cultiver de l’ail. Plantez-les maintenant pour obtenir des premiers résultats avant la fin du printemps ou au début de l’été l’année prochaine.

6 – LE RAISIN

La cueillette du raisin se fait entre le mois d’août et octobre, c’est ce que l’on appelle les vendanges. Pour sa plantation et pour d’autres raisons, elle peut avoir lieu de septembre à décembre ou encore entre le mois de février et mai.

7 – L’ANANAS

  • L’ananas est sûrement l’un des fruits exotiques les plus consommés et les plus appréciés par les Français. S’il est aujourd’hui disponible toute l’année, sa pleine saison démarre à l’automne, en octobre, et se poursuit tout au long de l’hiver.
  • Ce fruit est bien connu pour sa richesse en fibres, qui stimulent le transit. Elle contient aussi de la broméline, une enzyme rare qui présente des propriétés digestives, anti-inflammatoires, anti-œdèmes et anti-tumorales. Voilà pourquoi sa consommation est recommandée pour favoriser la digestion, lutter contre les inflammations (douleurs articulaires par exemple), prévenir la rétention d’eau ou le cancer.