Crédit : santeplusmag

Les calculs rénaux se forment lorsque les liquides ne sont pas correctement évacués via l’urine, cette maladie provoque des douleurs et peut altérer votre état de santé. Selon un article du Mayo Clinic, les sels minéraux et autres substances chimiques forment des calculs qui peuvent être éliminés soit par l’administration d’un analgésique et beaucoup d’eau ou bien par la chirurgie dans les cas les plus compliqués. Outre la méthode conventionnelle, il existe des aliments qui peuvent aider à se débarrasser des calculs rénaux naturellement.

Qu’est-ce qui cause les calculs rénaux ? 

La maladie rénale frappe l’humanité depuis l’antiquité. En effet, des calculs rénaux ont été identifiés  chez des momies égyptiennes. D’ailleurs, certaines interprétations du serment d’Hypocrate affirment qu’il fait référence à son traitement lorsqu’il somme de ne pas utiliser le couteau sur des personnes souffrant de la « pierre » et de laisser cette opération à des praticiens.

A savoir qu’il existe quatre principaux types de calculs rénaux : les pierres de calcium, les calculs d’acide urique, les pierres de struvite et les pierres de cystines. Certaines conditions médicales peuvent entraîner une concentration anormalement élevée de ces substances dans votre urine. La déshydratation étant un facteur de risque pour toutes les pierres, quel que soit leur type.

Aussi, certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres de développer des calculs rénaux, notamment celles qui :

  • Consomment beaucoup de protéines et peu de fibres
  • Sont inactives ou alitées
  • Ont des antécédents familiaux de calculs rénaux
  • Sont sujettes aux infections rénales ou urinaires
  • Ont eu un calcul au rein avant l’âge de 25 ans
  • Ont seulement un rein pleinement fonctionnel
  • Ont subi un pontage rénal (opération du système digestif) ou souffrent d’un trouble affectant l’intestin grêle, tel que la maladie de Crohn.
    .adsbygoogle || []).push({});

Certains médicaments peuvent également augmenter votre risque de développer des calculs rénaux récurrents, tels que :

  • L’aspirine
  • Les antiacides
  • Les diurétiques et les laxatifs
  • Certains antibiotiques
  • Certains médicaments antirétroviraux (des traitements contre le VIH)
  • Certains médicaments antiépileptiques

La recette de jus de citron, d’huile d’olive et de vinaigre de cidre de pomme pour prévenir et diminuer les calculs rénaux

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge.
  • Le jus d’un demi citron d’origine biologique.
  • 1 cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme d’origine biologique.
  • 350 ml d’eau tiède.

Instructions

Pour procéder à la préparation de cette boisson, vous devez mélanger l’eau, l’huile d’olive, le jus de citron et le vinaigre de cidre de pomme. Ensuite, remuez bien la boisson et buvez-la trois fois par jour pour obtenir des résultats satisfaisants.

Le jus de citron : Riche en acide citrique, le citron peut aider à lutter contre la formation des calculs rénaux. Selon Brian Eisner, médecin spécialisé dans le traitement de cette condition, l’acide citrique contenu dans l’agrume augmente le citrate d’urine et réduit le risque de calculs. Des propos confirmés par la communauté scientifique qui considère que le jus de citron réduit significativement leur taux de formation.

Le vinaigre de cidre : À l’instar du citron, le vinaigre de cidre renferme de l’acide citrique. Lorsque cette substance se lie aux cristaux d’oxalate, elle empêche leur accumulation dans le système urinaire. Ainsi, les chercheurs ont découvert que le vinaigre de cidre pouvait aussi prévenir cette pathologie.

L’huile d’olive extra vierge : L’huile d’olive est riche en vitamines et en antioxydants qui aident à protéger l’organisme contre les dommages causés par les radicaux libres. En outre, une étude a mis en exergue son potentiel pour dissoudre les cristaux durs qui s’accumulent dans les reins.