Crédit : recetteplat

Pour apporter un peu de couleur et de vie à votre logement, vous avez adopté quelques plantes vertes. Mais malgré tous vos efforts, celles-ci ne semblent pas s’épanouir et ont mauvaise mine. Sont-elles en train de mourir ? Possible, mais tout n’est pas perdu pour autant ! Les apparences sont parfois trompeuses et il se peut simplement que vous n’ayez pas adopté les bonnes pratiques d’entretien. On vous donne quelques astuces pour savoir si votre plante est encore viable.

1 – COUPER LES PARTIES MORTES

Crédit : mojerecepty
  • Après avoir observé les signes de vie sur votre plante, coupez tout ce qui est marron, sec et mort. Cette étape est importante car la plante lutte pour essayer de sauver les parties qui sont en train de sécher, au détriment de ce qui est encore en bon état. Retirez ces parties permettra ainsi de soulager votre plante. Il est cependant recommandé d’attendre la fin de l’hiver et des gelées tardives pour procéder à cette coupe.
  • Lorsque vous taillez votre plante, veillez à le faire petit à petit, en coupant jusqu’à un tiers de la tige à la fois. Dès que vous tombez sur une partie verte où la sève circule, c’est le moment d’arrêter de tailler.

2 – SAVOIR SI VOTRE PLANTE A SUFFISAMMENT D’EAU OU PAS

Crédit : gaffelagirafe

Si vous ne savez jamais si vos plantes ont suffisamment d’eau ou non, suivez ce petit conseil imparable : tapotez la paroi du pot et écoutez. Si le son est sourd, c’est que la terre est encore humide sous la surface. En revanche, si ça sonne creux, c’est que la terre est sèche et que votre plante a besoin d’eau.

3 – L’AMIDON EST UN AUTRE NUTRIMENT

Crédit : mojerecepty

essentiel à la croissance de vos plantes d’intérieur. Afin de garder vos plantes belles et en santé, vous pouvez leur fournir un apport en amidon de manière naturelle. Dans un chaudron, versez une quantité d’eau et de riz, puis mélangez:

  • Versez le mélange dans un bac à glaçons, puis faites congeler.
  • Placez les glaçons d’amidon directement au pied de votre plante pour nourrir la terre et rendre votre plante belle comme jamais.
    .adsbygoogle || []).push({});

4 – CHOISIR LA BONNE LUMINOSITÉ POUR VOTRE PLANTE

Crédit : santeplusmag

Si votre plante va mal, c’est sûrement parce que la luminosité qu’elle reçoit n’est pas adaptée à ses besoins. En effet, certaines plantes ont besoin d’être baignées de lumière tandis que d’autres préfèrent l’ombre. Si vous observez des taches blanches ou brunes sur le feuillage de vos plantes, cela signifie généralement qu’elles ont été trop exposées à la lumière du soleil. Dès lors, renseignez-vous sur les besoins spécifiques de vos plantes et placez-les dans un endroit qui leur correspond, avec une luminosité directe ou indirecte.