Crédit : futura-sciences

De plus, en amont de notre assiette se cache toute une production, consommatrice d’énergie, d’eau, et d’intrants (fertilisants, pesticides…) et productrice de déchets. Jeter signifie également enlèvement et transport, collecte et infrastructure des déchets, puis incinération. Toutefois, le gaspillage alimentaire ne concerne pas tous les aliments de la même manière : on gaspille davantage le pain, et en saison les fruits et légumes. Voici donc 7 astuces, simples mais incontournables, pour limiter le gaspillage alimentaire.

1 – NE PAS OUBLIER LES RESTES

Crédit : santeplusmag

Vous devez conserver les restes dans des boîtes transparentes sur lesquelles vous devez marquer la date de préparation du repas. Une bonne règle de base est de ne jamais garder les restes plus de trois jours. Gardez-les à l’avant du réfrigérateur pour qu’ils soient visibles et consommés en premier. Habituez-vous à utiliser les restes, cela permet d’épargner un peu d’argent.

2 – BIEN RANGER SON FRIGO

Pour bien ranger son frigo permet aussi de réduire le gaspillage alimentaire :

  • On évite de tout entasser n’importe comment. L’air doit pouvoir circuler autour des aliments pour que le froid arrive bien partout.
  • On groupe les aliments par « type » : les bocaux de sauces ensemble, les fruits et légumes ensemble, etc.
  • On place les aliments dans la bonne zone de froid.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • On applique la règle du « premier entré, premier consommé ». On place à l’avant du frigo les produits qui sont à consommer rapidement. Sinon ils moisissent joyeusement à l’abri des regards.
  • On évite de mettre au frigo des aliments qui n’ont pas besoin d’y être rangés. Certains fruits et légumes s’abîment même au frigo.

3 – DONNER LES ALIMENTS NON CONSOMMÉS

Les boîtes de conserve ou autres aliments non périssables peuvent être donnés aux personnes qui collectent et redistribuent les aliments. Ne gardez pas les produits que vous n’allez pas consommer et mettez-les de côté. Soyez aimable, vérifiez la date d’expiration des aliments que vous allez donner aux collecteurs d’aliments car ils passent beaucoup de temps pour se débarrasser des boîtes et des aliments obsolètes.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – COMPOSTER LES DÉCHETS

  • Vous pouvez bénéficier du compost même si vous n’avez pas de jardin ! Il peut être utilisé sur toutes les plantes, alors profitez du bon engrais !
  • Gardez un petit bassin dans la cuisine à côté de vos poubelles. À fur et à mesure, vous allez remplir le bassin avec des éléments de compost.
  • Voici les éléments que vous pouvez utiliser pour le compostage : fruits et légumes non transformés, feuilles de thé, pain, et un peu de papier propre.

5 – FAITES FUIR LES INSECTES NUISIBLES AVEC LES PELURES D’ORANGE

Les écorces d’orange seront bien utilisées, surtout l’été. Des insectes comme les moustiques et les fourmis se s’approcheront pas si vous broyez ces pelures. Elles feront aussi disparaître les odeurs de moisi.

6 – RÉDUIRE LES PORTIONS

Crédit : santeplusmag
  • Il est vrai que les grandes portions d’un dîner peuvent être agréables et délicieuses, mais il est préférable pour votre santé de réduire les portions. Cela signifie que vous utilisez moins d’ingrédients, et donc moins de déchets alimentaires.
  • Cela peut prendre un peu de temps, mais vous allez vous y habituer. Soyez donc prêt pour la période de transition où vous aurez des sensations de faim, mais cela permet d’éviter le gaspillage alimentaire et garder le corps en bonne santé.

7 – FAIRE UNE LISTE DE COURSES 

Crédit : santeplusmag

Si on fait ses courses avec sa liste en main, on a moins tendance à se laisser tenter par les promos et les produits attractifs. On ferait 70% de nos choix de consommation au magasin. Et les achats impulsifs représenteraient 20% de nos achats au supermarché. En plus, avec la liste, on fait beaucoup moins de courses de dépannage à la supérette du coin.

On établit donc une liste de courses en fonction :

  • Des repas qu’on a prévu dans la semaine.
  • Du nombre de personnes qui seront à table.
  • De ce qu’on a envie de manger.
  • Et de ce qu’il reste dans les armoires et le frigo !

La liste de courses peut se faire avec un bout de papier ou une application pour smartphone. L’application permet souvent de partager sa liste avec son compagnon ou sa compagne.