Soif intense, grande fatigue, changement de poids… Quels sont les symptômes d’une hyperglycémie, définie par un excès de sucre dans le sang ?

De multiples études ont démontré que le sucre favorisait, outre le diabète et l’obésité, de nombreuses autres maladies. En augmentant le taux de triglycérides et de cholestérol, le sucre fait le lit de l’hypertension et des maladies cardiovasculaires.

1 – ENVIE DE GRIGNOTER

  • Ne pas pouvoir résister aux craquages est un signe d’addiction au sucre. La consommation du sucre déclenche en fait le mécanisme de la récompense géré par le cerveau. Il faut savoir que les glucides exercent une action d’antistress et d’antidépression.
  • En augmentant le taux d’insuline (cf plus bas le mécanisme physiologique d’assimilation du sucre par le corps), ils stimulent la synthèse de la sérotonine, l’hormone du bonheur. Ce qui explique les effets sédatifs (ça calme l’anxiété et la tension nerveuse) et hypnotiques des aliments sucrés. Quand on mange du sucré, on se sent mieux… Le problème c’est que : 1) ce sucre se stocke en graisse et 2) plus en mange du sucré, plus on a envie d’en manger. On rentre dans un cercle infernal.

2 – VOUS FAITES DE L’HYPERTENSION

  • Votre pression artérielle est considérée normale si elle est de 120/80 ou moins. Un régime riche en glucides peut élever votre pression au-dessus de ce seuil, selon une étude du Journal of the American Society of Nephrology.
  • Dans une recherche exhaustive publiée dans le Journal BMJ Open Heart, des experts médicaux avancent que de limiter l’apport en sucre est plus important encore que de réduire sa consommation de sodium pour conserver une pression artérielle en santé. « Un régime riche en glucides et en glucose-fructose augmente considérablement les risques de maladies cardiovasculaires », peut-on lire dans cette étude.

3 – VOUS AVEZ DES SAUTES D’HUMEUR 

Les aliments riches en sucres et en glucides stimulent la production de sérotonine, hormone du bien-être. Seulement, cette dernière ne peut pas être activée en permanence. Ainsi, une perturbation hormonale est observée chez les personnes dépendantes au sucre. Une étude scientifique montre que l’excès de sucre engendre des troubles de l’humeur et favorise le risque de développer une dépression.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – TROP DE SOIF

Lorsque l’on a trop de sucre dans le sang, le corps s’en débarrasse par les urines. Cette déshydratation entraîne la soif.
NB : Si vous avez soif de façon excessive et que vos urines sont diluées et abondantes, cela peut être un symptôme de diabète.

5 – UN COUP DE FATIGUE

Si vous mangez un déjeuner ou un dîner bourré de sucres et dépourvu de protéines, de fibres et de gras, qui donnent un sentiment de satiété, vous pourriez être confronté à une chute d’énergie en après-midi. Vous pourriez même contracter un mal de tête ou une subite envie de vous recroqueviller dans votre lit. Un régime nutritif et équilibré aide à éviter que votre taux de sucre dans le sang chute brusquement.