Crédit : santeplusmag

Douloureux et inconfortables, les ballonnements sont rarement des symptômes graves. Mais leurs causes sont très variées, et peuvent concerner la rétention d’eau, une infection, une constipation, ou des maladies chroniques. Découvrez les raisons les plus communes qui expliquent les ballonnements.

1 – UNE INTOLÉRANCE AU GLUTEN

« On estime que 1 à 2% de la population peut développer une allergie au gluten », poursuit John Tsai, ajoutant que cette substance, présente dans le blé, l’orge et le seigle, peut pousser le système immunitaire à provoquer une inflammation et des dommages, principalement au niveau de l’appareil digestif, entraînant diarrhées, ballonnements, malnutrition et autres problèmes de santé sérieux. Il nuance toutefois ses propos: la majorité des patients qui rapportent mal digérer le gluten n’y sont pas allergiques, mais plutôt intolérants.

2 – VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE LE SYNDROME DU CÔLON IRRITABLE

Les ballonnements sont l’un des symptômes les plus courants du syndrome du côlon irritable – un trouble caractérisé par de la douleur abdominale et un changement au niveau de vos intestins (diarrhée, constipation ou les deux), selon la Fondation Internationale des Troubles Gastro-intestinaux. Ce trouble affecte près de 10 à 15 % de la population. Si vous remarquez souffrir de ces types de symptômes, allez voir un médecin. Des traitements pour remédier à ce trouble vont des changements au style de vie à une prise de médicaments.

3 – VOUS SOUFFREZ DE CONSTIPATION

  • Si vous êtes constipé, vous pourriez avoir une impression de ballonnements. Vérifiez votre alimentation, assurez-vous que vous êtes suffisamment hydraté et poursuivez votre routine d’exercices physiques. Utilisez ces remèdes efficaces contre la constipation.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Si vous sentez une douleur abdominale, consultez votre médecin pour vous être certain que vous ne souffrez pas du syndrome du côlon irritable.

4 – VOUS ÊTES STRESSÉS

  • Quand le stress nous assaille, certains de nos organes réagissent en perturbant l’irrigation du système digestif, dit le Docteur Anne Nedrow sur Health.com.
  • Le stress en lui-même peut être la cause des ballonnements, mais nos tics nerveux peuvent aussi être les coupables, d’après la Clinique Mayo Clinic. Nous mâchons du chewing-gum, buvons des boissons gazeuses voire même avalons de l’air quand nous sommes nerveux ou anxieux. Toutes ces habitudes amènent de l’air dans l’estomac, que le corps ne peut digérer. Cet effet secondaire abdominal n’est qu’une raison de plus pour pratiquer le yoga, aller courir ou faire n’importe quelle autre activité permettant de déstresser.

5 – VOUS AVEZ TROP MANGÉ

Recette Tajine de Bœuf aux Pruneaux et Amandes

Est-ce que cette bosse qui vous fait un ventre de femme enceinte est votre dernier repas? Cette bulle inconfortable est peut-être du gaz coincé dans votre ventre car vous avez trop mangé lors de votre dernier repas. Les excès sont une des causes les plus répandues du ballonnement. Une étude publiée dans le “International Journal of Obesity” a montré que si vous êtes adepte des gueuletons, vous avez des prédispositions aux ballonnements.

6 – VOUS CONSOMMEZ BEAUCOUP D’ALIMENTS DIÈTES

  • On retrouve un substitut du sucre, appelé sorbitol, dans les sodas diètes ainsi que dans certains aliments et boissons « sans sucre » et des produits alimentaires étiquetés pour diabétiques. Le site Web de l’édulcorant Splenda signale d’ailleurs que « le sucre des alcools (tel que le mannitol, le sorbitol, le xylitol, le lactitol et le maltitol) peuvent parfois causer des ballonnements et de la diarrhée si vous en consommez trop ».
  • Vous avez donc intérêt a réduire votre consommation de sucre, d’édulcorants et de vrai sucre. En effet, le sucre naturel peut aussi vous donner une sensation de ballonnement.

7 – LA PRÉSENCE DE CERTAINS ADDITIFS ALIMENTAIRES

  • Allez-y mollo sur les édulcorants dans le café. En cause: la consommation en grandes quantités de polyols (tels que le xylitol, le sorbitol et le maltitol) et d’inuline (comme la racine de chicorée).
  • « L’industrie alimentaire ajoute ces substances dans de plus en plus d’aliments, comme la glace et les barres protéinées. Si vous n’y êtes pas habitué ou si vous y êtes sensible, elles peuvent vous donner beaucoup de gaz et être source d’inconfort », poursuit-elle. Elle précise que l’inuline et les polyols ne s’absorbent pas bien et fermentent dans le ventre, ce qui provoque gaz et ballonnements.