Crédit : news.knowledia

Leah Seymour, de Feltham, est décédée des suites d’une crise d’asthme après avoir mélangé de l’eau de Javel à du nettoyant pour les toilettes alors qu’elle lavait sa salle de bain. Transportée à l’hôpital et placée dans un coma, elle est morte quelques jours plus tard

« Je l’ai appelée et lui ai dit que je serai chez elle dans les cinq minutes », a expliqué son collègue et ami Peter Seferi au quotidien britannique. « Elle m’a répondu: ‘Je viens de monter à l’étage pour laver la salle de bain, alors je vais laisser la porte ouverte’ ».

« J’y suis arrivé cinq minutes plus tard, l’odeur était puissante, je pouvais la sentir dans ma poitrine. Nous sommes sortis et nous parlions comme d’habitude. »

Mais quelques minutes plus tard, la jeune femme commence à avoir du mal à respirer et lui demande d’appeler une ambulance. Elle s’est ensuite effondrée avant son arrivée et transportée d’urgence à l’hôpital. Elle y est finalement décédée quatre jours plus tard.

LE MÉLANGE DE DIFFÉRENTS PRODUITS DE NETTOYAGE PEUT ÊTRE TOXIQUE

D’après une étude scientifique, les vapeurs d’eau de Javel mélangées à la lumière et à un composé d’agrumes peuvent entrainer une accumulation de particules dangereuses dans l’air. En effet, les agents de blanchissants tels que l’eau de Javel émettent certains composés comme l’acide hypochloreux et le chlore gazeux qui peuvent se répandre dans l’environnement. Lorsqu’ils se mélangent avec certains produits nettoyants ou assainisseurs ou en présence de lumière, ces gaz peuvent devenir toxiques.

.adsbygoogle || []).push({});

Ainsi, des réactions diverses peuvent se produire allant des difficultés respiratoires à des irritations des yeux, du nez et de la gorge. De ce fait, il est nécessaire de ne pas mélanger différents produits de nettoyage et de rester vigilant lors de l’utilisation de ces agents désinfectants. Depuis quelques années, les effets indésirables de l’eau de Javel et ses dangers sont sous le feu des projecteurs, une étude montre d’ailleurs que l’utilisation régulière de l’eau de Javel expose à un risque accru de bronchopneumopathie chronique obstructive, une affection responsable de problèmes respiratoires.