<
Accueil Astuces 5 Aliments que Vous ne Devriez plus Mettre dans Votre Bouche

5 Aliments que Vous ne Devriez plus Mettre dans Votre Bouche

Un cancer est une pathologie caractérisée par la présence d’une (ou de plusieurs) tumeur maligne formée à partir de la transformation par mutations ou instabilité génétique (anomalies cytogénétiques), d’une cellule initialement normale.

Grâce à la recherche scientifique, nous en savons aujourd’hui de plus en plus sur les relations entre l’alimentation et le cancer. Certaines études montrent par exemple un lien entre l’alimentation, le poids et le risque de différents cancers. Mais ces liens sont complexes et un grand nombre d’hypothèses restent à confirmer.

En effet, l’alimentation contient des substances qui peuvent avoir une influence, tant positive que négative, sur le risque d’apparition d’un cancer.

Découvrez 5 aliments qui favorisent le cancer que vous ne devriez plus mettre dans votre bouche :

1 – LES ALIMENTS GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉS

Les aliments génétiquement modifiés favoriseraient l’apparition du cancer. À éviter absolument. Consommez des aliments bio.

2 – LES BOISSONS CHAUDES

3 – LES POISSONS D’ÉLEVAGE 

Courtoisie de surpopulation et des antibiotiques et plus, les poissons d’élevage sont beaucoup plus susceptibles de contenir les polluants chimiques que les poissons sauvages.

4 – FRITURES

Les fritures renferment des produits de la dégradation des graisses (acides gras libres, composés polaires) qui ajoutent à la charge toxique de l’organisme. Surtout, beaucoup de fritures (frites, chips) renferment des niveaux élevés d’acrylamide, une substance potentiellement cancérigène.

5 – CHARCUTERIES

Les personnes qui consomment fréquemment des charcuteries, notamment des salaisons, courent un risque plus élevé de cancers du tube digestif par rapport aux personnes qui en consomment peu. Ceci s’explique vraisemblablement par la présence de sel nitrité dans ces aliments. Les nitrites peuvent dans certaines circonstances donner naissance à des cancérogènes, les nitrosamines.

L’Agence internationale de recherche sur le cancer estime qu’avec 50 grammes supplémentaires de charcuteries (ou de viandes en salaison), soit l’équivalent d’une saucisse ou moins de deux tranches de bacon, le risque de cancer du côlon augmente de 18 pour cent.