Crédit : mojerecepty

Comment faire pousser l’aloe Vera chez soi. Idéale pour calmer brulure et piqure, accélérer la guérison des boutons, de l’herpès, d’une cicatrice, traiter inflammations de la peau visage et corps, lutter contre le vieillissement cutané, les pellicules et la chute des cheveux. Alors pourquoi l’acheter en pot ou en tube, et ne pas en cultiver chez vous ?

1 – COMMENT CULTIVER SOI-MÊME DE L’ALOE VERA ?

Pour planter de l’Aloe vera chez vous, il vous faut :

  • Un pot de fleur en argile ou terre cuite, percé au fond et assez large de préférence
  • De la terre bien drainée (vous pouvez utiliser du terreau spécial cactus ou faire un mélange maison de terre, de sable et de gravier)
  • Des billes d’argile
  • Une bouture d’aloe vera à cultiver

Instructions

  1. Commencer par placer des billes d’argile au fond du pot, qui serviront comme système de drainage afin que la plante ne pourrisse pas.
  2. Mettre le terreau dans le pot, sans remplir jusqu’en haut.
  3. Placer la plante d’aloe vera choisie au centre du pot, puis ajouter du terreau jusqu’à couvrir le début des feuilles.
  4. Rajouter des billes d’argile à la surface, pour un drainage plus efficace.

Il est possible d’ajouter un feutre de drainage pour séparer les billes d’argile du terreau au fond du pot.

2 – COMMENT PRENDRE DE SOIN DE L’ALOE VERA ?

Quelques paramètres à prendre en compte pour s’assurer que sa plante grandisse effectivement :

  • L’ensoleillement : Pour permettre à l’aloe vera de s’épanouir, il est conseillé de l’exposer à la lumière naturelle. Cependant, une exposition trop ensoleillée risque de ternir les feuilles. Le secret est de le laisser dans un endroit éclairé, sans contact direct avec les rayons de soleil.
  • La température ambiante : Même si cette plante est très résistante, il est  recommandé de le placer dans un endroit ni trop chaud, ni trop froid. Une température comprise entre 18 et 21 °C reste l’idéal.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • L’humidité : L’aloe vera aime les terres humides. Toutefois, gorgé d’eau, il ne survit pas longtemps et pourrit rapidement. C’est pourquoi il est recommandé de trouer les pots pour que l’eau s’évacue. Facile d’entretien, il ne demande que très peu d’arrosage : toutes les deux semaines en été et une fois par mois en hiver.

3 – EXTRAIRE LE GEL D’ALOÉ VERA

Le gel de l’aloé vera présente des vertus thérapeutiques indiscutables.

Pour récolter le gel il suffit de couper une feuille à la base puis de la tronçonner en morceaux de quelques centimètres de large.

Coupez ensuite ces morceaux dans le sens de la longueur pour extraire le gel que vous pourrez utiliser de multiples façons.