Crédit : mojerecepty

Vous avez dit mauvaise herbe ? Le pourpier est en réalité une plante très tendre, riche en oméga-3 et en antioxydants. Au lieu de la piétiner, prenez le temps de cueillir cette “bonne herbe” et de profiter de tous ses bienfaits.

Présentation du pourpier

Encore appelé pourpier maraicher ou porcelane, le pourpier est une plante qu’on considère comme une plante « adventice ». Elle est utilisée en cuisine comme légume, mais aussi en phytothérapie.

Il est facile de la rencontrer dans des jardins, mais elle abonde beaucoup plus dans les zones chaudes. Si vous vivez en France, c’est dans le sud du pays qu’elle est susceptible d’être cultivée. Le nom scientifique du pourprier est porcelaca oleracea. C’est une plante  qu’il faut bien connaitre pour l’utiliser dans de bonnes conditions.

Les vertus du pourpier

Nous arrivons au point intéressant de l’histoire. Pourquoi donc consommer du pourpier ? Eh bien parce qu’il contient tout plein de bonnes choses :

  • Des minéraux (notamment le potassium, le magnésium et le calcium)
  • Des vitamines (surtout C, A, B et E)
  • Du B-carotène (d’où la couleur des tige… et le nom de la plante)
  • Et enfin des Oméga 3, ce qui est rare pour des feuilles vertes (d’où l’aspect gras de la plante)

Vous l’aurez compris, le pourpier est globalement riche en anti-oxydant et apporte de nombreux nutriments, importants quelque soit notre régime alimentaire. Il était traditionnellement consommé par de nombreux peuples, et fait d’ailleurs partie du fameux régime crétois.

.adsbygoogle || []).push({});

Le pourpier peut aussi être utilisé en phytothérapie. Je n’ai pas encore testé, mais j’ai lu que le suc du pourpier peut être utilisé comme cicatrisant et anti-inflammatoire. Mâcher des feuilles calmerait les maux de gorges et les gencives sensibles. Une infusion de jeunes feuilles séchées aurait des vertus diurétiques et détoxifiantes. Je ne manquerai pas de vous dire ce qu’il en est dès que j’aurai l’occasion de tester.

Utilisation interne

En infusion les feuilles du pourpier purifient et soulagent les brûlures et les crampes d’estomac.

Elle est aussi indiquée en cas d‘hypertension ou comme relaxant en cas d’insomnie et de nervosité.

Mâcher les feuilles :  contre les maux de gorge et les inflammations des gencives.

Utilisation externe

Jus de feuilles de pourpier en cas de conjonctivite, versez en goutte à goutte pour nettoyer les yeux et l’inflammation de la paupière.

Cataplasme de pourpier, mélangé à une cuillère d’huile d’olive, il est très efficace pour les contusions, les courbatures et crampes musculaires.

Sur le ventre, le cataplasme de feuilles écrasées réduit les flatulences.

Comment préparer le pourpier mariné

Ingrédients

  • 250 g de pourpier
  • 250 ml de vinaigre de cidre de pomme
  • 3 gousses d’ail
  • Grains de poivre, au goût
  • Sel au goût

Préparation

  1. Lavez très bien le pourpier avec beaucoup d’eau et de bicarbonate de soude pour éliminer toutes sortes de saletés.
  2. N’oubliez pas que vous pouvez utiliser à la fois les tiges et les feuilles puisque tout est comestible.
  3. Coupez le pourpier en petits morceaux d’environ 2 cm et placez-le dans un bocal en verre.
  4. Épluchez et hachez l’ail et ajoutez-le au pot avec le poivre et le sel.
  5. Enfin, ajoutez le vinaigre jusqu’à ce que tous les ingrédients soient couverts.
  6. Prenez ce point en considération car tous les produits doivent être trempés dans du vinaigre. Enfin, fermez hermétiquement.
  7. Conservez le pot au réfrigérateur pendant 15 jours, puis le pourpier mariné est prêt à être consommé.