Crédit : amelioretasante

La santé passe dans nos assiettes. C’est ce que confirme une étude sur les aliments ultra transformés. Selon les chercheurs, ils augmenteraient le risque de maladies cardio-vasculaires.

1 – LES COLORANTS ARTIFICIELS

  • Avec les additifs, on trouve aussi les colorants, présents dans presque tous les aliments transformés. Si sur l’étiquette des gâteaux, des bonbons ou des desserts, il est souvent écrit « colorants permis », cette information est inquiétante.
  • Les effets potentiels des colorants artificiels sont les allergies, la congestion des sinus paranasaux, l’hyperactivité (surtout chez les enfants) et les troubles mentaux graves dans l’enfance comme le trouble de déficit d’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

2 – LA CHARCUTERIE

Oui, les viandes transformées – qui contiennent beaucoup de gras et de nitrites, un additif particulièrement mauvais pour la santé – pourraient augmenter les risques liés au développement de maladies cardiovasculaires.

3 – L’HUILE DE COLZA

  • Bien que de nombreuses personnes croient que l’huile de colza est bonne pour la santé, car elle est devenue très populaire ces derniers temps, il est évident qu’elle a des effets très nocifs.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Cette huile, présente dans 30% des produits que nous consommons, « noie » les cellules, ce qui empêche leur fonctionnement normal et peut provoquer des emphysèmes pulmonaires et de la difficulté respiratoire, et cela débouche régulièrement sur un cancer.

4 – LES POISSONS D’ÉLEVAGE

Attention! Dans certains élevages, l’alimentation est déficiente, ce qui cause souvent une carence en vitamine D. On retrouve également une plus forte concentration de produits chimiques et/ou carcinogènes, notamment dans le saumon. À consommer avec modération.

5 – LES HOT DOGS

Amateurs de hot dogs, soyez prudents. Leur forme présente un danger d’étouffement, surtout pour les enfants. L’American Academy of Pediatrics recommande même que leur forme soit modifiée afin de sauver des vies. Surpris?

6 – LES ACIDES GRAS TRANS

Crédit : comment-economiser
  • On les appelle les graisses hydrogénées ou partiellement hydrogénées. Elles se trouvent dans de nombreux aliments transformés comme les gâteaux, les aliments panés, les aliments congelés etc.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Les effets potentiels des acides gras trans sont les maladies cardiaques, le diabète et le cancer.

7 – LES TOMATES EN CONSERVE

Sauce Tomate

Le revêtement des boîtes de conserve contient du bisphénol A qui s’infiltre facilement dans le produit en raison de la forte teneur en acide des tomates. Le bisphénol A peut augmenter les risques de développer des maladies cardiaques ou le cancer.

8 – LES ÉDULCORANTS ARTIFICIELS

À l’intérieur de ce groupe, on peut trouver différents types.

  • L’aspartame qui affecte le système nerveux et peut provoquer des maux de tête, du vertige, des pertes de mémoire et des convulsions.
  • Le sucralose qui diminue les bactéries positives de l’intestin.
  • L’acésulfame potassium qui peut causer des cancers, selon certaines études.
  • Le néotame dont les effets sur la santé n’ont pas encore été étudiés.
  • La saccharine qui entraîne le cancer.

9 – LES BONBONS

Principalement composées de sucre, les friandises sont une source très élevée de gras saturé et peuvent augmenter les risques de développer des maladies du cœur.

.adsbygoogle || []).push({});

10 – LES ÉMULSIFIANTS

Ils sont aux nombre de trois principaux : l’huile végétale ignifuge, le polysorbate 80 et la carrhagénine. Ils se trouvent dans le lait chocolaté, la glace, le fromage cottage ou le fromage blanc, les gelées et la nourriture préparée pour les mamans qui allaitent, et il faut savoir qu’ils restent dans le corps pendant des années.

11 – LES SOUPES EN CONSERVE

Avant d’acheter ce genre d’aliment, consultez le tableau des valeurs nutritives. Reconnues pour afficher une teneur élevée en sodium, les soupes en conserve sont loin d’être bonnes pour la santé.