Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres à la cinétose, nom scientifique du mal des transports. Et qu’on soit petit ou grand, quand ça arrive, on est dans le même état ! Nausées, mal de tête, inconfort, sensation de lourdeur et d’endormissement… 

Que faire pour éviter le mal des transports ? Et comment le soigner quand il est là ? Des solutions 100 % naturelles et 100 %.

1 – MÂCHER

Le fait de mâcher semble aider à soulager les nausées dues au mal des transports. Vous pouvez grignoter quelque chose ou mâcher du chewing-gum. Si vous optez pour un chewing-gum à base de menthe poivrée, vous pouvez bénéficier des avantages de la menthe poivrée et de la mastication en même temps.

2 – L’HUILE ESSENTIELLE DE CITRON POUR SE DÉTENDRE

L’huile essentielle de citron calme le système nerveux, qui gère les nausées, et elle diminue les mouvements de l’appareil digestif. « De plus, en émulsifiant le contenu de l’estomac, elle augmente son volume et limite les contractions qui entraînent les haut-le-cœur et vomissements », précise Fabienne Millet.

L’huile essentielle de citron présente moins de contre-indications que celle de menthe poivrée, recommandée, elle aussi, contre le mal de mer. Autre avantage, et non des moindres dans cette circonstance : son odeur agréable, qui n’écœure pas.

Comment l’utiliser ?

Verser 1 à 2 gouttes sur un mouchoir, à respirer dès que le besoin s’en fait sentir, ou déposer 1 goutte sur un sucre à sucer, à renouveler trois à quatre fois pendant le voyage.

.adsbygoogle || []).push({});

Attention, par voie orale (sur le sucre), l’huile essentielle de citron est contre-indiquée chez la femme enceinte ou qui allaite et chez l’enfant de moins de moins de sept ans ! Au-delà de cet âge, donner 1 à 2 gouttes par jour maximum.

3 – MENTHE POIVRÉE

Versez 1 goutte d’HE de menthe poivrée directement sur la langue ou sur un peu de mie de pain juste avant le départ et renouvelez plusieurs fois si nécessaire. En parallèle, respirez l’HE de menthe poivrée sur un mouchoir ou à même le flacon.

4 – LE GINGEMBRE

Sucez des bonbons au gingembre ou des bouts de gingembre confit, et ça va passer. Vous pouvez aussi renouveler la prise de gélules (2 toutes les 3 heures). Excellente formule également, emporter un petit flacon d’huile essentielle de gingembre : vous en mettez 1 goutte pure sur un demi-sucre, ou directement sous langue, pour stopper un début de nausée.