Crédit : familysante

Qu’est-ce que la rétention d’eau ?

La rétention d’eau consiste en une accumulation d’eau dans certaines parties de notre corps. Plus que le terme « rétention d’eau », le corps médical préfère utiliser le terme d’œdème. D’après le Larousse, un œdème est une accumulation anormale de liquide provenant du sang dans les espaces intercellulaires d’un tissu. Concrètement, cette accumulation anormale se produit lorsque notre corps accumule plus d’eau qu’il n’en évacue.

Quelles sont les causes de la rétention d’eau ?

1 – UNE MAUVAISE CIRCULATION SANGUINE

Un mauvaise circulation sanguine peut aussi être en cause. Lorsque les parois des petits vaisseaux sanguins ne fonctionnent pas correctement, elles laissent passer l’eau qui compose à 90% le sang, et le liquide s’infiltre dans les tissus. Quand le réseau veineux est débordé, le système lymphatique compense, jusqu’à ce qu’il n’arrive plus à faire face :  les tissus se mettent alors à gonfler.

2 – L’IMMOBILITÉ PROLONGÉE

Le fait de rester immobile pendant une longue période, que l’on soit assis au cours d’un trajet en avion ou en voiture, ou en station debout  prolongée, peut causer une rétention d’eau. Les muscles se contractent, et les pieds et les jambes peuvent enfler lorsque le liquide s’y accumule.

3 – TRAITEMENT MÉDICAMENTEUX

La rétention d’eau peut survenir après la prise de certains médicaments. C’est notamment le cas des traitements contre l’hypertension, des anti-inflammatoires, des traitements hormonaux ou encore de certains médicaments prescrits en cas de diabète.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – UN DÉSÉQUILIBRE ALIMENTAIRE

Manger trop salé favorise la rétention d’eau. Le sodium empêche la régulation du volume d’eau et incite à l’accumulation. Évitez alors les légumes en conserve, les charcuteries et les fromages les plus salés. Les excès de sucres ne sont pas meilleurs, car les glucides en trop grandes quantités aggravent également la rétention d’eau. Notez qu’un apport trop faible en protéines peut produire le même effet.

Les remèdes naturels pour réduire la rétention d’eau :

1 – LE VINAIGRE DE CIDRE

Le vinaigre de cidre soulage la rétention d’eau par la reconstitution de potassium dans le corps, qui aide à réguler les taux de sodium.

  • Ajouter 1 cuillère à café de vinaigre de cidre dans 1 verre d’eau.
  • Boire 2 fois par jour.

Vous pouvez augmenter la dose le vinaigre de cidre jusqu’à 2 cuillères à soupe par verre.

Si vous avez de la rétention d’eau dans les jambes, vous pouvez tremper vos pieds dans un bain de pieds chaud fait à parts égales de vinaigre de cidre et d’eau chaude pendant environ 10 minutes. Il permettra également de réduire les odeurs de pieds.

2 – MANGEZ DE L’ARTICHAUT

De façon générale, l’artichaut permet de purifier l’intestin et de drainer les tissus, en particulier parce qu’il est riche en potassium et en fibres. Il possède en outre de l’inuline, un sucre qui permet de lutter naturellement contre la rétention d’eau. Son efficacité est garantie, quelle que soit la manière dont vous le mangez !

.adsbygoogle || []).push({});

3 – JUS DE CANNEBERGE POUR SON EFFET RÉGULATEUR DES LIQUIDES DANS LE CORPS…

Le jus de canneberge est un autre remède maison populaire pour guérir la rétention d’eau en raison de ses propriétés diurétiques. Il est également riche en minéraux comme le magnésium, le potassium et le calcium qui aident à maintenir l’équilibre des liquides.

  • Boire 1 tasse de jus de canneberge non sucré par jour.
  • Vous pouvez également prendre des pilules de canneberge.

4 – CONSOMMEZ DE L’OIGNON

Depuis l’Antiquité, l’oignon est reconnu pour ses propriétés diurétiques. Quelle que soit la manière dont il est consommé, il se révèle efficace contre la rétention d’eau.