Crédit : eec-hezzaz

La mycose des ongles, aussi appelée onychomycose est une infection fongique très répandue qui touche près de 20% de français. Causée par des champignons, la mycose est une infection contagieuse et nécessite beaucoup de patience une fois le champignon développé dans l’ongle. Dans ce dossier spécial nous allons vous dévoiler les meilleures astuces pour lutter efficacement contre les mycoses des ongles.

Qu’est-ce qui provoque une mycose ?

Un genre très fréquent de micro-organisme en cause est le candida albicans. Présent naturellement dans nos muqueuses, il est responsable, quand il prolifère, de candidoses, une forme de mycose qui peut atteindre la région vulvaire, buccale, unguéale ou cutanée. Autre type de champignon responsable de mycoses au niveau de la peau, des ongles et des cheveux : les dermatophytes, qui appartiennent aux genres Trichophyton, Microsporum et Epidermophyton.

1 – LE VINAIGRE DE CIDRE

Le vinaigre de cidre est un traitement commun pour tout type d’infection fongique. En raison de la présence de propriétés antimicrobiennes, le vinaigre de cidre aide à tuer le champignon responsable de l’infection. De plus, sa nature légèrement acide permet d’éviter la propagation de l’infection et favorise la récupération rapide.

  • Mélangez deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans une tasse d’eau tiède et buvez deux fois par jour.
  • Une autre option consiste à diluer le vinaigre de cidre avec une quantité égale d’eau, puis de l’appliquer à l’extérieur sur la peau affectée. Laissez agir pendant 30 minutes.
  • Vous pouvez même faire tremper la zone infectée de la peau dans cette solution pendant 30 minutes.
  • Lorsque vous avez terminé, séchez soigneusement la zone avec une serviette ou un séchoir.

3 – AIL

Crédit : POTAGEZ

L’ail est un agent antifongique utile et donc très efficace pour tout type d’infection fongique. Il possède également des propriétés antibactériennes et antibiotiques qui jouent un rôle clé dans le processus de récupération.

Écraser deux gousses d’ail et ajouter quelques gouttes d’huile d’olive pour faire une pâte. Appliquer la pâte sur les zones touchées et la laisser agir pendant 30 minutes. Ensuite, laver la zone avec de l’eau tiède et sécher soigneusement la peau.

4 – TEA TREE (ARBRE À THÉ)

Crédit : futura-sciences

L’huile essentielle antifongique par excellence. Pour les mycoses cutanées, Danielle Festy, pharmacienne et auteur de La Bible des huiles essentielles (Leduc.s), propose d’appliquer une goutte d’huile essentielle pure de tea tree sur la zone atteinte 2 à 3 fois par jour jusqu’à la guérison totale. Ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 3 ans et pendant les 3 premiers mois de grossesse.

.adsbygoogle || []).push({});

5 – CURCUMA

Le curcuma est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires. On pense que c’est la curcumine, un composant du curcuma, qui possède ces propriétés antiseptiques.

Comment l’utiliser :

  • Utilise le curcuma en infusion ou dans la préparation des repas.
  • Utilise le curcuma en application directe, car il sera plus efficace contre les infections fongiques.
  • Mélange-le avec de l’eau ou de l’huile de coco, et applique la pâte obtenue sur la zone infectée.
  • Laisse agir le plus longtemps possible avant de rincer.

Note : l’application de curcuma peut rendre ta peau jaune, mais ne t’inquiète pas, cet effet s’estompera au bout de quelques jours.

6 – LE JUS DE CITRON

Credit : blogsanteplus

L’acide citrique présent dans un jus de citron fraichement pressé permet de stopper la prolifération des germes à l’origine de la mycose au pied. A l’aide d’un coton-tige bien propre, on applique du jus de citron pur sur l’ongle à traiter.

7 – FAITES UN BAIN DE PIED AU BICARBONATE DE SOUDE

Vous n’êtes sûrement plus étonné de voir que le bicarbonate sert à à peu près tout faire… même soigner la mycose des ongles ! Pour ce faire, on en dilue 5 cuillères à soupe dans un bon litre d’eau. Ensuite, on procède à un bain du pied qui a besoin d’être traité. Après 15 minutes, on peut le sécher soigneusement et doucement. Par ailleurs, on peut mettre le bicarbonate à même les orteils pour lutter contre la transpiration excessive. En effet, elle absorbe l’humidité que les germes affectionnent tant ! Ainsi, cela leur évitera de proliférer.

8 – RECETTE DE TRAITEMENT À BASE D’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE

Mélanger 1 millilitre d’huile essentielle de lavande (non du lavandin), un millilitre (= 25 gouttes) d’huile essentielle de sarriette, 4 millilitres d’huile d’amande douce ou de pépin de raisin. Mélanger ensuite doucement le tout. Appliquer quelques gouttes de ce mélange sur la zone atteinte par la mycose (peau ou ongle), trois fois par jour, jusqu’à ce que la mycose ait disparu. Pour empêcher une récidive, il est possible de poursuivre le traitement une fois par jour seulement au cours des semaines qui suivent.

9 – L’HUILE DE COCO POUR VENIR À BOUT NATURELLEMENT DE L’ONYCHOMYCOSE 

Crédit : cocooncenter

Pour empêcher la progression d’une mycose de l’ongle (mais aussi celle d’une mycose de la peau, de la bouche ou des parties génitales), l’huile de noix de coco peut également être une alternative intéressante.

Mélangez 30 ml d’huile de coco avec 30 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, de lemongrass et de cannelier de Ceylan. Appliquer la mixture deux fois par jour jusqu’à amélioration.