Crédit : recettespratiques

Le pied d’athlète est une infection fongique, c’est-à-dire causée par des champignons. Cette infection débute généralement entre les orteils et touche le pied en général.

Cette infection n’est pas grave, mais elle est très dérangeante car elle provoque des démangeaisons, mais aussi des sensations de brûlures qui peuvent devenir très douloureuses et handicapantes dans la vie quotidienne.

Pour éviter cela, il faut favoriser un environnement propre et sec pour vos pieds. En effet, l’humidité va aider au développement des champignons et donc peut entraîner le pied d’athlète.

Heureusement pour les personnes qui sont victimes du pied d’athlète, il existe des traitements naturels très efficaces contre cette infection.

1 – L’AIL POUR SOULAGER LE PIED D’ATHLÈTE

Inutile d’aller bien loin. Dans votre cuisine vous trouverez des produits aux vertus antifongiques qui seront parfaits pour traiter cette mycose des orteils. En effet, l’ail possède des propriétés antifongiques qui permettent de faire disparaître ce vilain champignon. Faites infuser 3 gousses d’ail dans de l’eau et laissez baigner vos petons dans ce bain. Renouvelez durant 15 jours afin d’éliminer toutes les bactéries.

2 – LE BICARBONATE

Si vos pieds vous brûlent ou vous démangent ? Alors, faites une pâte composée d’eau et de bicarbonate de soude en frottant sur les zones stratégiques pour vous apaiser. Il faudra ensuite rincer le pied traité et le sécher avec soin.

3 – RECETTE DE TRAITEMENT À BASE D’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE

Crédit : passeportsante

Mélanger 1 millilitre d’huile essentielle de lavande (non du lavandin), un millilitre (= 25 gouttes) d’huile essentielle de sarriette, 4 millilitres d’huile d’amande douce ou de pépin de raisin. Mélanger ensuite doucement le tout. Appliquer quelques gouttes de ce mélange sur la zone atteinte par la mycose (peau ou ongle), trois fois par jour, jusqu’à ce que la mycose ait disparu. Pour empêcher une récidive, il est possible de poursuivre le traitement une fois par jour seulement au cours des semaines qui suivent.

4 – LE VINAIGRE

Il est antiseptique, astringent et réfrigérant grâce à sa richesse en acide acétique. Vous pouvez utiliser un tampon d’ouate pour en appliquer au niveau des zones infectées, mais aussi faire des bains de pieds avec du vinaigre pour réduire l’humidité de la peau caractéristique du pied d’athlète ainsi que les cloques éventuelles.

.adsbygoogle || []).push({});

5 – LE SEL

Crédit : afriquefemme

Un autre ingrédient qui peut certainement aider à soulager le pied d’athlète n’est rien de plus que le sel. Comme dans le cas précédent, nous utiliserons à travers des bains.

Ingrédients

  • 6 cuillères à soupe de sel (60 g)
  • 4 verres d’eau (1 litre)

Préparation

  1. Mélangez premièrement le sel et l’eau dans un seau ou une bassine et trempez-y vos pieds.
  2. Restez ainsi une quinzaine de minutes puis essuyez-vous les pieds très consciencieusement.
  3. Vous devez pratiquer ces bains pendant une quinzaine de jours au moins.