Crédits : Wikihow

Dès les premières vagues de froids, la pneumonie refait surface et cause des ravages surtout chez les bébés et les seniors dont les systèmes immunitaires sont fragiles.

Toutefois, cette maladie pulmonaire touche toutes les tranches d’âge et spécialement les personnes les plus exposées aux risques de contagion comme les enfants scolarisés, les professionnels de santé (maladie nosocomiale), etc.

Certains aliments permettent de compléter le traitement et soigner la pneumonie. Néanmoins, n’oubliez pas de continuer à prendre vos médicaments. Ces aliments peuvent vous aider à guérir mais ne remplaceront jamais votre traitement.

1 – LE GINGEMBRE

Le gingembre peut se consommer de différentes façons. Pour soigner la pneumonie, vous pouvez le râper. Ou bien en consommer tous les matins dans une bonne tasse de thé ou dans un jus de fruits. Les propriétés curatives du gingembre vous permettront de vous débarrasser plus facilement de la pneumonie.

2 – LE FENUGREC

  • Au cours de la phase aiguë au début de pneumonie, un thé fabriqué à partir de graines de fenugrec aidera l’organisme à produire de la sueur, à dissiper la toxicité, et de raccourcir la période de fièvre.
  • Quatre tasses de thé peuvent être prises tous les jours. La quantité peut être réduite si l’état de santé du patient s’améliore. Pour améliorer la saveur du thé, quelques gouttes de jus de citron peuvent être ajoutées. Le fenugrec permettra à l’organisme de remédier à ces problèmes respiratoires dans quelques jours.

3 – CURCUMA

À l’instar des graines de fenugrec, le curcuma est également doté de propriétés mucolytiques qui aident à éliminer le mucus du corps, en particulier des voies respiratoires. De plus, il a des propriétés antivirales et antibactériennes qui aident à combattre l’infection.

  • Mélangez la poudre de curcuma avec de l’huile de moutarde chaude pour faire une pâte et frottez-la sur votre poitrine.
  • Buvez un verre de lait végétal chaud mélangé avec une cuillère à café de poudre de curcuma, deux ou trois fois par jour.
  • Mélangez une demi-cuillère à café de curcuma et un quart de cuillère à café de poudre de poivre noir dans un verre d’eau tiède. Buvez ce mélange une fois par jour.

4 – LA CAROTTE

La carotte est riche en vitamine A qui aide à conserver une bonne vue mais qui a également des effets bénéfiques sur les poumons. De nombreux professionnels de la santé recommandent aux patients souffrant de pneumonie de boire de grandes quantités de jus de carotte pendant le traitement. Ce jus peut se préparer dans de l’eau ou dans du lait ou être mélangé à d’autres fruits comme l’orange. Une boisson rafraîchissante aux multiples bienfaits ! Vous pouvez également préparer des carottes râpées ou des soupes. N’oubliez donc pas ce précieux légume sur la liste des courses pour pouvoir préparer de délicieuses recettes toutes les semaines !

5 – L’AIL

L’ail est l’un des meilleurs remèdes maison pour traiter la pneumonie. Son odeur assez forte n’attire pas beaucoup de monde. Mais il faut s’efforcer de l’inclure dans notre alimentation de manière quotidienne. L’ail permet de prévenir ou de guérir la pneumonie. Car il s’agit d’un antibiotique naturel qui purifie l’organisme.