Crédit : ouvre-et-deco

La nuit, lorsque vous vous couchez, laissez-vous généralement les portes de la chambre ouvertes ou fermées ? C’est la question que posent souvent les pompiers lorsqu’ils veulent sensibiliser les citoyens sur les mesures de précaution à prendre contre les incendies. La seconde solution est la bonne réponse : dormir avec les portes fermées peut être d’une importance vitale en cas d’incendie dans une maison. En effet, garder les portes de la chambre fermées présente plusieurs avantages et cela peut faire la différence en cas d’urgence.

Une porte fermée fait toute la différence

  • Selon un pompier qui a intervenu dans plusieurs incendies, il est conseillé aux parents de laisser la porte de la chambre des enfants fermée, la nuit pendant qu’ils dorment, afin de protéger ces derniers des conséquences de la fumée et des flammes. Il souligne à cet effet, que si par mégarde un incendie  se déclare en pleine nuit pendant leur sommeil, ce geste peut faire toute la différence.
  • Et même s’il est difficile pour les parents de persuader les enfants de dormir en fermant la porte de leur chambre, il n’en demeure pas moins que ce geste doit être obligatoire, quitte à trouver un moyen de les en convaincre pour leur propre sécurité. D’ailleurs, cet intervenant donne également le même conseil lorsqu’il intervient lors des programmes d’intervention dans les écoles.
  • Cette habitude de garder les portes fermées la nuit présente plusieurs avantages : premièrement, elle permet au feu de ne pas se propager rapidement, car elle réduit la quantité d’oxygène, et elle permet également à la personne endormie de ne pas être intoxiquée par la fumée, de rester éveillée pour appeler les secours. Enfin, bien sûr, les portes vous protègent du feu, car avant d’entrer dans la pièce, les flammes doivent les consumer, ce qui vous donne un temps supplémentaire pour vous sauver.