Crédit : mojerecepty

Les pommes de terre… un tubercule super sain qui se prépare de plusieurs manières :
Savourer un délicieux stoemp d’hiver, des frites maison, des chips cuites au four ou une salade de pommes de terre.

Cultivez vos pommes de terre au potager et profitez-en toute l’année !

1 – CHOISIR LES VARIÉTÉS À PLANTER EN POT

On distingue 3 types de pommes de terre : à chair ferme, à chair tendre, farineuse. Vos goûts personnels et vos habitudes culinaires vous guideront pour ce choix. Par contre vous trouverez des variétés de pommes de terre précoces ou tardives. Pour occuper moins longtemps une place toujours limitée sur une terrasse ou un balcon, privilégiez les variétés précoces, qui resteront en place entre 90 et 110 jours, contre 150 pour les tardives : ‘Alienor’, ‘Dolwenn de Bretagne’, ‘Amandine’…

2 – QUAND PLANTER LES POMMES DE TERRE ?

Avant de les mettre en terre, il convient de les faire germer. Procédez un mois avant la plantation. Il suffit de placer les tubercules dans des cagettes dans une pièce aérée, fraîche, lumineuse mais sans soleil direct. Au bout d’un mois des germes de quelques centimètres sont apparus.

C’est l’heure de planter les patates ! La plantation des pommes de terre a lieu après les dernières gelées. Selon la région, les premières plantations se passent de fin mars à mi mai.

3 – QUAND PLANTER UNE POMME DE TERRE NOUVELLE ?

Les pommes de terre nouvelles ne sont pas une variété mais un cycle cultural précoce. Elles sont récoltées dès la floraison et sont consommées dans la foulée. On les plante au tout début du printemps, sous tunnel de préférence.

Utilisez des pots en plastique. Les pots en plastique solide sont disponibles dans tous les magasins de jardinage et sont une excellente option pour la culture de pommes de terre. Ils sont de couleur noire, ce qui permet de conserver la chaleur, et possèdent habituellement des trous de drainage d’origine. Vous pouvez également envisager des sacs de culture en tissu, mais ils ne seront pas aussi beaux à regarder.

  • Si vous optez pour un pot en plastique plus lourd, pensez à le mettre sur un charriot. Celui-ci vous permettra de déplacer vos plants pour les arroser.
  • Si vous vivez dans une région chaude, évitez d’utiliser des pots noirs ou de couleur sombre. Ceux-ci peuvent attirer trop de soleil et causer la surchauffe de vos pommes de terre.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Lavez vos pots à l’eau chaude et au savon avant de planter quoi que ce soit à l’intérieur. Cela vous permettra d’éliminer les bactéries nocives.
  • Ne choisissez qu’un pot qui a des trous de drainage au fond. Autrement, vous pouvez utiliser une perceuse pour percer 2 ou 3 trous pour le drainage.

4 – ENTRETENIR MES POMMES DE TERRE EN POT

Quatre semaines ont passé depuis la plantation et vos pommes de terre ont bien poussé ! Environ 20 cm ! Que faire pour les entretenir ?

  • Ajouter du terreau : Optimisez votre récolte ! Lorsque les plants atteignent environ 20 cm, ajoutez votre mélange de terreau et de compost pour mieux protéger les tubercules du soleil et laissez le haut de la plante dépasser d’environ 10 cm. Et maintenant, il ne reste plus qu’à arroser selon quelques règles simples.
  • Arroser : Tous les 2 ou 3 jours suivant la chaleur, arrosez vos pommes de terre sans mouiller les feuilles car cela attire les maladies. La règle est simple : ni trempée, ni sèche, juste humide. Une astuce ? Enfoncez le bout de votre doigt dans la terre pour faire le test. A ce stade, il n’est plus nécessaire d’ajouter de l’engrais. Votre terreau enrichi suffit à nourrir les pommes de terre.
  • Protéger : Faites attention aux ravageurs comme les doryphores. S’ils apparaissent, le mieux est de les enlever à la main. Si le mildiou surgit, pas de panique ! Il suffit de couper les feuilles malades !

5 – RÉCOLTE DE LA POMME DE TERRE

  • Il est inutile de récolter les pommes de terre avant que le feuillage soit totalement jauni.
  • Cette étape indispensable de jaunissement indique que la récolte est imminente.
  • Mais elle indique aussi qu’il ne faut plus attendre car un dessèchement complet du feuillage serait le signe que vous avez trop attendu.
  • Conserverez vos pommes de terre à l’abri de la lumière dans un lieu sec, frais et aéré.