Crédit : mojerecepty

Ce que peu de personnes savent est que dans leurs habitats d’origine, les orchidées poussent comme des mauvaises herbes. Les orchidées sont d’une beauté à couper le souffle. Elles sont fascinantes par leur parfum et leur forme. Dans cet article, nous allons partager avec vous les étapes infaillibles pour prendre soin d’une orchidée.

1 – Arrosage d’une orchidée

Quand les racines blanchissent, c’est qu’elles commencent à avoir soif. Remplissez alors le cache-pot avec de l’eau du robinet et laissez le pot tremper quelques minutes. Vous verrez les racines reverdir, signe qu’elles se sont réhydratées. Laissez bien égoutter puis replacez dans le cache-pot.

  • À faire : arrosez en fonction de la couleur des racines.
  • À éviter : les excès d’arrosage. N’apportez de l’eau que lorsque les racines sont blanc-gris.

1 – Le bon emplacement

  • Bien que l’on aimerait mettre notre orchidée là où bon nous semble, ce n’est pas ce qui est recommandé. L’orchidée n’apprécie pas les grosses chaleurs, il vaut mieux la mettre dans une pièce fraîche et souvent aérée. Cependant, elle est capricieuse et les courants d’air favorisent la perte de ses fleurs.
  • Il faut donc trouver le juste milieu dans une pièce ne dépassant pas les 15 degrés. Il faut également éviter de l’exposer directement face au soleil, ce qui la déshydratera plus rapidement. Enfin, pour éviter que les fleurs ne tombent, il faut l’éloigner des aérosols, mais aussi des fruits mûrs, qui libèrent du gaz éthylène.
    .adsbygoogle || []).push({});

3 – Il faut nettoyer ses feuilles 

  • Un autre conseil pour bien entretenir vos orchidées et pour les faire durer dans le temps : nettoyer leur feuilles. Si elles sont pleines de poussières et de saleté, la lumière aura du mal à traverser les feuilles et la photosynthèse ne pourra pas opérer.
  • Résultat, vos orchidées peuvent faner et mourir. Utilisez simplement un chiffon humide pour déloger la poussière.

4 – L’état de stress

  • Votre orchidée devrait recommencer à faire des bourgeons vers la fin de l’hiver ou au début du printemps. Si jamais vous n’obtenez pas les résultats escomptés, vous pouvez mettre votre plante en état de « stress ». Il s’agit de ne pas l’arroser pendant deux à trois semaines, et recommencer ensuite lentement.
  • La plante sentira lentement venir sa fin et fera un effort ultime pour survivre. Cette méthode est utilisée pour faire fleurir plusieurs autres plantes. Si vous déménagez ou changez l’orchidée de pièce ou d’environnement, il vous faudra souvent une très longue période afin de la faire refleurir.