Le diabète est une maladie chronique liée à un dysfonctionnement du pancréas touchant près de 6 % de la population mondiale. Il en existe deux formes principales : le diabète de type 1, lié à une production insuffisante d’insuline, et le diabète de type 2, le plus courant, résultant d’une mauvaise utilisation de l’hormone par l’organisme. S’il n’est pas encore possible de guérir du diabète, une hygiène de vie, l’arsenal thérapeutique à disposition et une bonne observance de votre traitement vous permettront de vivre au mieux avec la maladie.

Le diabète de type 1, encore appelé diabète insulinodépendant, concerne environ 10% des diabétiques. Au cours du diabète de type I, des cellules du pancréas sont détruites entraînant alors une diminution voire une absence totale de sécrétion d’insuline, le pancréas ne réussit plus à synthétiser suffisamment d’insuline. Le glucose n’arrive donc plus à pénétrer dans les cellules, augmentant ainsi son taux sanguin et provoquant une hyperglycémie.

Le diabète de type 2 résulte d’une diminution des effets de l’insuline, on parle alors d’insulino-résistance. Si elle ne fonctionne pas bien, le sucre s’accumule dans le sang, la glycémie augmente, le diabète apparaît.

Découvrez les signes précoces du diabète :

1 – VOUS MANQUEZ DE SOMMEIL OU N’AVEZ PAS UN SOMMEIL RÉPARATEUR

Crédit : bouddhisme-universite

Les gens qui dorment moins de six heures par nuit sont plus susceptibles d’avoir le prédiabète. Les chercheurs croient que c’est le résultat de liens entre les hormones, le système nerveux et les troubles du sommeil. Par ailleurs, selon le Guide canadien sur le diabète, un sommeil de mauvaise qualité peut donner lieu à un gain de poids, à une plus grande résistance à l’insuline et à un fonctionnement réduit pendant la journée.

2 – UNE PERTE DE POIDS INEXPLIQUÉE

Si vous perdez du poids jusqu’à cinq kilos et plus, en peu de temps, sachez que c’est un signe que votre corps fonctionne mal. Une fois que le taux de sucre dans votre sang est élevé, les cellules de votre corps viennent à manquer de glucose. Ils vont donc récupérer dans les muscles un substitut d’énergie. Ce mécanisme favorise la perte de poids et fatigue en même temps vos reins qui sont en surrégime.

.adsbygoogle || []).push({});

3 – DES ENVIES FRÉQUENTES D’URINER

C’est l’un des signes les plus notoires du diabète. Si autrefois, vous n’allez aux toilettes qu’une fois par nuit et qu’à présent, il vous faut vous lever trois fois, prenez garde ! Votre corps veut probablement se débarrasser du fort taux de sucre dans le sang en déclenchant plus d’envie d’uriner.

4 – UNE SOIF QUI NE CESSE JAMAIS

Quand vous urinez fréquemment, votre corps a besoin de se réhydrater. Il est donc normal que vous ayez toujours soif et cela ne s’arrêtera que quand votre docteur vous aidera à diminuer votre diabète.

5 – UNE GRANDE FATIGUE

Lorsque le diabète s’installe, les patients ressentent en général une fatigue intense, appelée asthénie. Elle s’explique facilement par le fait que l’organisme ne reçoit plus le carburant nécessaire à son fonctionnement. Le sucre ayant des difficultés à pénétrer dans les cellules, il en découle un manque d’énergie généralisé, une grande fatigue et des problèmes de somnolence.

.adsbygoogle || []).push({});

Dans de nombreux cas, cette fatigue est accompagnée d’une sensation d’essoufflement à l’effort et d’une accélération du rythme cardiaque dans des situations simples du quotidien qui nécessitent peu d’efforts physiques comme la montée d’un escalier par exemple.

6 – DES PROBLÈMES INFECTIEUX, DE PEAU ET DE CICATRISATION

Crédit : doctissimo

Le diabète modifie la capacité de l’organisme à lutter contre les infections. Ainsi, les patients diabétiques ont plus de mal que les autres à lutter contre les infections. Ils deviennent également plus vulnérables aux problèmes de peau puisque la peau, elle aussi, se défend moins bien face aux agressions extérieures. La cicatrisation des plaies est aussi plus longue et plus difficile que chez les patients non diabétiques.