Crédit : santepeaunoir

Il y a des remèdes qui sont vieux comme le monde. Et si on utilise souvent ces remèdes de grand-mère, c’est pour une bonne raison ! C’est que ces remèdes de grand-mère qui marchent sont simples et efficaces. En plus, la plupart des ingrédients de ces remèdes se trouvent déjà dans votre cuisine.

Dans cet article, nous avons sélectionné pour vous les meilleurs remèdes de grand-mère que l’on connaisse.

1 – UTILISEZ UN PEU DE JUS DE CITRON POUR SOIGNER LES MAUX D’OREILLE

Credit : blogsanteplus

Si vous êtes comme moi, vous souffrez régulièrement de maux d’oreilles et d’otites. Parfois, vous devrez peut-être consulter un médecin pour obtenir le traitement dont vous avez besoin. Dans d’autres cas, cependant, vous pouvez souvent vous laver l’oreille avec de l’eau tiède pour vous sentir mieux. Si rien de tout cela ne fonctionne, essayez d’utiliser un peu de jus de citron sur un coton-tige et de le frotter autour de l’extérieur de votre oreille. L’acide contenu dans le jus devrait aider à rétablir l’équilibre du pH dans votre oreille.

2 – LA SAUGE OFFICINALE, LA PLANTE ANTI-INFLAMMATOIRE CONTRE LES RÈGLES DOULOUREUSES

Crédit : terrafemina

Plante médicinale herbacée vivace de la famille des Lamiacées, la sauge officinale est très présente dans le bassin méditerranéen.

La sauge contient une quantité importante de phytoestrogènes et est réputée pour être anti-inflammatoire et antispasmodique. Elle va donc soulager naturellement la dysménorrhée et réguler les cycles menstruels irréguliers.

Vous pouvez faire infuser 1 cuillère à café de feuilles de sauge dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. A consommer 3 fois par jour pendant les règles.

3 – LE MIEL POUR LE RHUME ET LA GRIPPE 

Crédit : marieclaire

Une étude menée en 2014 a comparé le miel à plusieurs médicaments en vente libre contre la toux, un placebo, et à aucun traitement. Conclusion : le miel serait plus efficace que l’absence de traitement et le placebo, voire que certains traitements légers, pour réduire la fréquence et la gravité de la toux. Ces études ne concernent toutefois que les enfants, et les chercheurs insistent sur l’importance de ne pas éliminer complètement la toux, qui reste utile pour éliminer l’excès de mucus.

.adsbygoogle || []).push({});

4 – CONTRE LES TROUBLES DIGESTIFS, L’HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE POIVRÉE

Traditionnellement utilisée dans les troubles digestifs associés à des ballonnements et/ou à des douleurs abdominales légères, l’huile essentielle de menthe poivrée est antispasmodique et stimule les sécrétions biliaires. Elle est déconseillée au cours de la grossesse et de l’allaitement et ne s’utilise pas en automé­dication avant 8 ans ni en cas d’asthme ou d’antécédent de convulsion. On la prend à raison d’une goutte, 2 à 3 fois par jour, par exemple sur un comprimé de charbon végétal. Pas plus de 4 à 5 jours de prise continue.

5 – UTILISEZ DE L’HUILE DE NOIX DE COCO POUR TRAITER VOTRE ACNÉ

Bien que l’huile de noix de coco ait gagné en popularité ces dernières années, elle est en fait utilisée à toutes sortes de fins différentes depuis assez longtemps. Bien que ce soit bon pour nettoyer vos dents et cuisiner vos aliments, il est également bon pour traiter votre acné. Tout ce que vous avez à faire est d’appliquer un peu d’huile sur votre peau et de mélanger un peu de miel brut – votre peau devrait s’éclaircir en un rien de temps.

6 – LE CATAPLASME DE CHOU POUR LUTTER CONTRE LES ARTICULATIONS BLOQUÉES

Lavez des feuilles de chou puis déposez-les bien à plat sur une table à repasser. Recouvrez-les d’un torchon pour pouvoir passer dessus un coup de fer à repasser qui aura pour effet d’exprimer le suc. Superposez enfin ces feuilles en plusieurs couches entre deux gazes. La compresse créée sera appliquée plusieurs heures sur la l’articulation ou le rhumatisme bloqué pour être efficace.