L’usage abusif des antibiotiques pharmaceutiques renforce les virus, les champignons et les bactéries. Découvrez ici les meilleurs antibiotiques naturels.

1 – VINAIGRE DE CIDRE

  • Les avantages considérables de doses quotidiennes de vinaigre de cidre comprennent des propriétés antibiotiques et antiseptiques, l’alcalinisation naturelle de votre système . Le vinaigre de cidre régulera également la gestion de votre poids, réduira le cholestérol et le risque de cancer.
  • C’est un astringent sans produits chimiques qui peut être utilisé localement pour désinfecter et stériliser.

2 – LE CURCUMA

Riche en curcumine, composé antioxydant et anti-inflammatoire, le curcuma est préconisé pour les problèmes gastriques et les troubles digestifs. C’est également un antidouleur efficace en cas de rhumatismes ou de règles douloureuses. Il contribue aussi à réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang et à accélérer la cicatrisation des lésions cutanées.

  • Comment consommer le curcuma ? Le plus simple consiste à en saupoudrer les plats, en y associant du poivre noir afin de décupler son efficacité. Le curcuma est également disponible sous forme de compléments alimentaires. À noter que le curcuma existe aussi sous forme d’huile essentielle, mais à n’utiliser que sur avis médical.

  • Curcuma, attention aux contre-indications ! Le curcuma est contre-indiqué aux personnes souffrant de calculs biliaires ou de maladies du foie ainsi qu’aux personnes sous traitement anticoagulant.

    .adsbygoogle || []).push({});

3 – LE GINGEMBRE

  • Le gingembre est une épice incroyable avec des innombrables bienfaits.
  • Les propriétés antibiotiques naturelles du gingembre aident à prévenir et traiter de nombreux problèmes de santé causés par des bactéries. Le gingembre frais a un effet antibiotique contre les agents pathogènes d’origine alimentaire comme par exemple la salmonelle.
  • Il est de plus très efficace contre les infections respiratoires et parodontales. Le gingembre est une des meilleures mesures préventives que vous pouvez prendre contre les infections bactériennes. Sous forme du poudre il s’associe parfaitement avec vos plats. On le retrouve aussi très facilement en thé ou en capsules.

4 – LA PROPOLIS

  • Cette résine récoltée sur les jeunes bourgeons et transformée par les abeilles possède des vertus antiseptiques en raison de sa forte concentration en huiles essentielles et en acides aromatiques. A prendre dès l’apparition des premiers symptômes de rhino-pharyngite.
  • En pratique. Le plus simple est de l’utiliser sous forme de gomme à mâcher : mastiquez 3 g de gomme pendant 20 min, entre les repas, 2 fois par jour. On trouve également de la propolis en solution liquide (20 gouttes à pulvériser dans la gorge ou à diluer dans une tisane, 3 fois par jour). Sinon, misez sur les gélules : 1 matin et soir pendant 8 jours.

5 – LA SAUGE

La sauge est l’ancêtre de l’antibiotique. Elle est utilisée depuis l’Antiquité. Riche en fer, en calcium et en vitamines A, la sauge est un antiseptique utile pour combattre les virus de l’hiver. Selon certaines croyances médiévales, la plante permettrait même d’augmenter l’espérance de vie.

6 – LE CLOU DE GIROFLE 

  • Sa haute teneur en eugénol désamorce l’inflammation et détruit les bactéries pathogènes des voies respiratoires. Son HE traite ainsi efficacement les bronchites et les sinusites ainsi que les infections pulmonaires.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • En pratique. Prenez 1 à 2 gouttes d’HE diluées dans 1 c. à c. de miel, 3 fois par jour pendant 1 semaine maximum. Ne l’appliquez jamais pure sur la peau, sous peine de brûlure. Interdit chez la femme enceinte et l’enfant.

7 – CHOU

  • On trouve des composés soufrés dans le chou – qui fait partie de l’ancienne dénomination des crucifères, incluant le brocoli et le chou kale – qui ont été prouvés efficaces pour lutter contre le cancer.
  • Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est la quantité de vitamine C que l’on trouve également dans le chou. Une tasse procure 75 % de ce dont vous avez besoin chaque jour.
    Il est naturellement antibactérien. Vous pouvez en manger cru, râpé ou en « lanières » dans votre salade, comme plat d’accompagnement,  ou boire un jus de chou frais (avec une pomme ou du miel pour adoucir le goût).

8 – LE THÉ VERT

Le thé vert est un antibiotique naturel qui permet de venir à bout de nombreuses bactéries grâce à sa forte teneur en épigallocatéchine gallate. Parce qu’il a en plus la capacité de briser les cellules graisseuses, le thé vert doit être consommé au quotidien.