Le Coca Cola fut créé par le pharmacien John Pemberton. Il est présent sur le marché depuis 1887. C’est une des boissons les plus consommées dans le monde (1,7 milliard de coca-cola par jours). Faisons le point sur les effets du Coca Cola sur la santé.

Alors que les autres sodas utilisent de l’acide citrique, Coca a opté pour l’acide phosphorique (ou additif E338). C’est d’ailleurs cet ingrédient qui donne au cola son goût si particulier. Mais il peut, selon diverses études américaines menées ces dix dernières années, provoquer des maladies graves :

  • L’insuffisance rénale : 500 personnes atteintes d’insuffisance rénale ont été interrogées sur leur régime alimentaire lors d’une étude menée en 2003. Il en a été conclu que le risque d’insuffisance rénale double ou triple à partir de 2 verres de Coca-Cola par jour.
  • L’ostéoporose (fragilité du squelette) chez les femmes, en partie due à une chute de calcium et de DMO (densité minérale osseuse). Trop de Coca pourrait vraisemblablement être un obstacle à la croissance.
  • Remplies de caféine, les boissons gazeuses peuvent entraîner certaines formes de cancer, de l’insomnie, de l’hypertension artérielle et des troubles de la fréquence cardiaque.
  • Certaines boissons gazeuses contiennent de l’huile végétale bromée, interdite dans une centaine de pays. Cet additif alimentaire soupçonné d’être toxique est toujours autorisé au Canada et aux États-Unis.
    .adsbygoogle || []).push({});
  • Boire une liqueur diète par jour augmente de 36% les risques de souffrir de diabète ou d’un syndrome métabolique (qui accroît les risques de diabète de type 2, de maladies cardiaques et d’accident vasculaire cérébral) selon les résultats d’une étude menée à l’Université du Minnesota.
  • Selon des chercheurs de l’Université de Miami et l’Université de Columbia, les buveurs de soda sans calories augmentent de 43% leur risque de subir un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque et de développer une maladie cardiovasculaire.